Skip to main content

Full text of "Dictionnaire des pseudonymes"

See other formats


This is a digital copy of a book that was preserved for générations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project 
to make the world's books discoverable online. 

It has survived long enough for the copyright to expire and the book to enter the public domain. A public domain book is one that was never subject 
to copyright or whose légal copyright term has expired. Whether a book is in the public domain may vary country to country. Public domain books 
are our gateways to the past, representing a wealth of history, culture and knowledge that 's often difficult to discover. 

Marks, notations and other marginalia présent in the original volume will appear in this file - a reminder of this book' s long journey from the 
publisher to a library and finally to y ou. 

Usage guidelines 

Google is proud to partner with libraries to digitize public domain materials and make them widely accessible. Public domain books belong to the 
public and we are merely their custodians. Nevertheless, this work is expensive, so in order to keep providing this resource, we hâve taken steps to 
prevent abuse by commercial parties, including placing technical restrictions on automated querying. 

We also ask that y ou: 

+ Make non-commercial use of the files We designed Google Book Search for use by individuals, and we request that you use thèse files for 
Personal, non-commercial purposes. 

+ Refrain from automated querying Do not send automated queries of any sort to Google's System: If you are conducting research on machine 
translation, optical character récognition or other areas where access to a large amount of text is helpful, please contact us. We encourage the 
use of public domain materials for thèse purposes and may be able to help. 

+ Maintain attribution The Google "watermark" you see on each file is essential for informing people about this project and helping them find 
additional materials through Google Book Search. Please do not remove it. 

+ Keep it légal Whatever your use, remember that you are responsible for ensuring that what you are doing is légal. Do not assume that just 
because we believe a book is in the public domain for users in the United States, that the work is also in the public domain for users in other 
countries. Whether a book is still in copyright varies from country to country, and we can't offer guidance on whether any spécifie use of 
any spécifie book is allowed. Please do not assume that a book's appearance in Google Book Search means it can be used in any manner 
any where in the world. Copyright infringement liability can be quite severe. 

About Google Book Search 

Google's mission is to organize the world's information and to make it universally accessible and useful. Google Book Search helps readers 
discover the world's books while helping authors and publishers reach new audiences. You can search through the full text of this book on the web 



at |http : //books . google . corn/ 



HARVARD COLLEGE 
LIBRARY 




FROM THE FUND OF 

FREDERICK ATHEARN LANE 

OF NEW YORK 
ClaM of 1849 




dby Google 



dby Google 



DICTIONNAIRE 



PSEUDONYMES 



Digitized by LjOOQIC 



Tirage à très-petit nombre pour les curieux et les 
bibliophiles, et seulement sur papier de Hollande, '^^^-f^* 
Il a été en outre tiré : 

20 exemplaires sur papier Whatman. 
10 exemplaires sur papier de Chine. 

Ces trente exemplaires sont numérotés et signés. 



byGoogijf (\ 



Digilized 



GEORGES D'HEILLY /lar/t/y'/ot ,.) 

DICTIONNAIRE 

DES 

PSEUDONYMES 




(tSE VEND A PARIS 
CHEZ LE LIBRAIRE ROUQ.UETTE 

DANS LA GALERIE DITE DE CHOISEUL 

Près la rue Neuve-Saint-Augustin 
M DCCC LXVIII 



Digitized by CjOOQIC 



WlD-UC 




■•■v^c.1 



*^ 






k 






Digilized by LjOOQIC 



A JULES CLARETIE 



Ce petit livre est ni chez vous^ mon cher ami, 
c'est bien le moins qu'ily retourne. Il doit le peu 
qu'ail vaut aux conseils de votre expérience et de 
votre amitié; d^éUeurs il m'est doux d'avoir 
cette occasion de vous renouveler ^expression de 
mes sentiments d'affectueuse estime. 

GEORGES D'HEILLY. 



Digitized by CjOOQIC 



dby Google 



AVERTISSEMENT 



J'ai considéré comme pseudonyme tout nom 
ou prénom n'étant point absolument et lé- 
galement celui de son signataire ; j'ai com- 
plété beaucoup de noms à plusieurs parties 
et dont leurs propriétaires n'affichent géné- 
ralement qu'une seule, et enfin j'ai restitué à 
quelques dames connues seulement sous leur 
nom de jeune fille, ou sous un pseudonyme, 
le nom légal que M. le maire leur a conféré. 
Un travail comme celui-ci ne s'invente pas ; 
il s'emprunte, il se vole, il se pille partout où 
il peut être emprunté, volé, pillé. Aussi je veux 
dire tout d'abord et bien vite au lecteur le 
nom des passants illustres que j'ai « détroussés » 



dby Google 



sur le grand chemin de la célébrité littéraire : 
Quérard d'abord, puis Bourquelot, et encore 
Barbier, et aussi Vapereau, qui a vécu d'eux 
tous^ et même Charles Joliet, qui a publié sur 
la pseudonymie actuelle un travail intéres- 
sant. Je ne veux pas oublier non plus la 
presse, la petite surtout, qui est en train d'ab- 
sorber la grande, et qui m'a souvent fourni 
l'occasion d'augmenter la présente nomencla- 
ture. Enfin, je dois citer encore une plus 
grave autorité, le Bulletin des Lois, où j'ai fait 
des découvertes inattendues, et dont la lecture 
offre, par endroits, plus d'intérêt qu'on ne se 
l'imagine. 

Comme personne n'est infaillible, j'ai na- 
turellement commis bon nombre d'erreurs, 
d'inexactitudes et d'omissions. J'ose prier le 
public lui-même de m'aider à les rectifier et à 
les réparer, en m'adressant chez mon éditeur 
toutes communications pouvant me permettre 
de rendre plus complète et plus exacte une 
seconde édition de ce petit volume. 

G. D'H. 



dby Google 




DICTIONNAIRE 



PSEUDONYMES 



About (Edmond-François-Valentin), né en 
1828. Il a signé Vakntin de Quévilly et vicomte de 
Qaévilljy au journal le Figaro (1856-57), la série 
d'articles agressifs et vengeurs connus sous le titre 
de Lettres d'un bon jeune homme à sa cousine Made- 
leine, 

AcHARD (Amédée). En 1845, ^^ écrivit dans la 
première Époque, qui venait de naître, une série de 
lettres parisiennes sous le pseudonyme de Grimm. 



Digitized by CjOOQIC 



2 ADAM-SALOMON. 

Il a signé quelques vaudevilles du nom de Debruel 
(Louis). — Né en 1814. 

Adam-Salomon, sculpteur et photographe, né 
en 1818. — Il a paru, aux salons de 1844 et 1846, 
des bustes et médaillons sculptés par lui et signés 
du pseudonyme Adama. 

Adenis (Jules), auteur dramatique, né de Co- 
lomheau (Jules- Adenis). 

Agoult (Comtesse D*), née en 1805 Marie de 
Flavignj. Elle écrit depuis 1841 sous le pseudo- 
nyme connu, je puis même dire célèbre, de Daniel 
Stern. 

Alauze (C. d*), traducteur de Sihio Pellico, 
né Amédée de Clausade, 

Albanès. V. Havard. 

Albert, membre du gouvernenent provisoire 

de 1848. Son nom est Alexandre Martin. 

Né en 1 8 1 5 , il a été élu représentant du peuple un peu 
avant le 15 mai 1848, et déporté quelque temps après le 
fameux attentat qui a illustré cette date. Amnistié depuis, 
il est revenu à Paris et a accepté une place à Tadmmis- 
tration du gaz. 

Albert, célèbre acteur de mélodrames, mort 
en 1864, à 53 ans. Il se nommait TAiry (Auguste- 
François). C'est lui qui a créé le fameux Atar^Gull 
d'Eugène Sue. 



dby Google 



ALTENHEIM. j 

Albert (M»«). Voyez Bignon. 

Albin (Sébastien). Pseudonyme littéraire de 
M™« Sébastien Cornu y femme du peintre de ce 
nom, née Hortense Lacroix, 

Alboni (Marietta) , cantatrice célèbre , née en 
1824 et mariée au comte PepolL 

Alby (Ernest), littérateur et Saint-Simonien, né 
en 1809. Il a publié plusieurs romans sous le pseu- 
donyme de >1. de France, 

Alexandre, l'excellent Fouinard du Courrier 
de Lyon y né en 18 14. Il se nomme Guillemet 
(Alexandre). 

Alexandre. V. Dumas. 

Aligny. Pseudonyme du paysagiste Caruelle 
(Claude-Félix-Théodore), né en 1798. 

Alkan. Pseudonyme de deux musiciens célè- 
bres, Charles-Valentin et Napoléon-Alexandre 
Morhange. 

Allevard, écrivain critique, né Leclerc. 
Alpha. V. Audehrand. 
AlphéNOR. V. Chtsnel de la Charhouclais. 
Altenheim (M»« d'). Pseudonyme de Made- 



dby Google 



4 AMANT. 

moiselle Gabrielle Soumet^ dame poète, née en 
1814, et mariée en 1835 à M. Bewfain^ d'Allen- 
heim (Bas-Rhin). 

Amant, acteur du Palais-Royal, mort en 1860. 
Il excellait dans les rôles de a petits vieux », et en 
dehors du théâtre il s'était encore rendu célèbre 
comme collectionneur d'autographes. Il se nom- 
mait Marguet (Amant). 

Amat (Adolphe), ancien secrétaire de Cousin 
et créateur de la deuxième Revue française, qui avait 
absorbé la Revue fantaisiste du fantaisiste Catulle 
Mendès. Son pseudonyme littéraire est Henri 
Desbordes, 

Amaury-Duval, peintre célèbre, né en 1808; 
son nom est Pineu-Daval (Amaury-Eugène-Em- 
manuel). 

Amey. V. Ejma, 

Amézeuil (C« d*), auteur des Légendes bre- 
tonnes, des Amours de contrebande, et autres ou- 
vrages généralement relatifs à la Bretagne. — Né 
en 1831 Charles Aclocqae, 

Anais (M"e), célèbre soubrette du Théâtre- 
Français, qu'elle a quitté en 1851, à 49 ans. Son 
nom est Aubert (Anais-Pauline). 



dby Google 



ARAGO. S 

Andelarre (Marquis d'), député, dont le nom 
de famille est Jaquot-Rouhier d'Andelarre, 

André, V. Luomte. 

Ange de Kéraniou, écrivain et auteur dra- 
matique. — Né Le Roy de Kiraniou (Ange- Bon- 
Marie) en 1829. 

Angel. Pseudonyme de Ange Eustache, auteur 
dramatique mort en 1861 . 

Anicet-Bourgeois. V. Bourgeois, 

Anna-Maria. Pseudonyme littéraire de ma- 
dame la comtesse Eugène d^HautefeuUUy dame 
poète, née Caroline de Marguerye en 1788. 

Anselme, acteur du Théâtre-Français, mort 
en 1858, à 38 ans. Son nom véritable était Bert 
(Eugène). 

Antier (Benjamin), vaudevilliste, auteur de 
Robert Macaire et de l'Auberge des Adrets , né en 
1785. Il a souvent pris son seul prénom comme 
pseudonyme. 

Antony. V. Béraud, 

Arago (Etienne), dernier frère du grand Arago, 
né en 1802. Il a signé Jules Fernej quelques nou- 
velles données au Sikle. 



dby Google 



6 ARAGO. 

Arago (Emmanuel), né en 1812, neveu du 
précédent. Il a signé quelques vaudevilles de son 
simple prénom. 

Arche (Pierre d'). V. Lajartc. 

Archiac (Vicomte d'), membre de Tlnstitut, 
né en 1802 Dexmier de Saint-Simon, vicomte d* Ar- 
chiac, 

Aristide. V. Hugo. 

Arlincourt (Vicomte d*). Nom rendu célè- 
bre par le romancier bizarre qui a écrit le Soli- 
taire. — Né Prévôt d* Arlincourt en 1789. 

Arnal, célèbre comédien, né en 1794. Son nom 

est Etienne Montiron. 

Ancien pupille de la carde impériale , Anial a reçn la 
médaille de Sainte^Hélene. Il est poète ; un volume de 
vers signé de son nom a paru à la librairie du Petit- 
Journal. Comme Grassot , il a commencé la carrière dra- 
matique en jouant la tragédie classique. 

Arnaud (H.). V. M»« Réchaud. 

Arnoux. V. Texier. 

Artamov (Piotrc). Pseudonyme littéraire de 
M. le comte de la Fitte^ auteur de l'amusante cri- 
tique de l'administration militaire en Allemagne, 
connue sous le titre de Histoire d'un boulon. 



Digitized by CjOOQIC 



AUNAY. 7 

ASH (D'). V. Dask, 

ASLiN. V. Satin. 

ASWELL, V. Vallhs. 

AUBRY (Pierre). V. Goubanx. 

AUBRYET (Xavier), collaborateur du Paît- 
Moniteury né en 1823. Il a pseudonyme son nom 
en remplaçant par un y Vi que lui donne son état 
civil. Il a chronique sous le nom fabriqué de 
ClianU. 

AUDEBRAND (Philibert) est l'écrivain qui a le 
plus usé et abusé des pseudonymes. Il a signé 
J. Manzoni, puis Alpha, puis Eug. Davcmaj, et 
encore Maxime Parr, et Henri Plassan, et Mi- 
chaily et l'Isle-Adam, etc., etc.... — Né en 1816. 

AUDIGIER (Comte Henri D*), chroniqueur, né 
en 1828. Il a souvent signé Henri d'Avezac. 

AUGER (Hippolyte). Il a publié des romans sous 
le pseudonyme de Saint-Hippolyte^ et des pièces de 
théâtre sous celui de Géraa. 

AULNAY (Louise D'), pseudonyme de M'** Juhe 
Goaraud , auteur d'ouvrages dédiés à la jeunesse 
féminine. 

AuNAY (Alfred d'). V. Descudier. 



dby Google 



8 AUNET. 

AUNET (Léonie d'). V. Biard, 
AUVERNEY (Victor D*). V. Hugo. 
AUVRAY (D*). V. Laurencin. 
AVEZAC (H. D'). V. Audigier. 

B 



Babou (Hippolyte), littérateur, né en 1824. 
Il a signé Camille Lorrain un très-grand nombre 
d'articles à la Revae de Paris, au Charivari et 
ailleurs. 

Bache, ancien acteur du Théâtre-Français^ 
tombé de scène en scène jusqu'à celle des Bouffes- 
Parisiens ; il se nommait de Braille. — Mort en 
1865. 

Balathier, journaliste, né Moineau (Adol- 
phe), et devenu, par héritage, vicomte de Balathier 
de Bragelonne et de Lantages, 

Balzac (Honoré de). Le célèbre romancier 
s'est quelquefois servi de pseudonymes ; trois sont 
particulièrement connus : Lord Whoône, Horace de 
Saint-Aubin et H. de VillergU, — Mort en 1849. 



dby Google 



BARTHELEMY. 9 

Banville (Théodore de), poète fantaisiste, né 
en 1820, et dont le nom de famille est FauUain 
de Banville. 

Barante (De), l'un des quarante, connu sur- 
tout pour son Histoire des ducs de Bourgogne, Il 
se nommait Brugi^re^ baron de Barante, — Mort 
en 1866. 

Barba. V. Raban, 

Barbey d'Aurevilly (Jules), écrivain bruyant 
et brillant, né en 181 1. Il a écrit un remarquable 
roman. Une vieille Maîtresse, d'un réalisme effrayant 
par la vérité même des caractères et des situations. 

II a encore signé Old Noll. 

Barins (Comte de). V. Raban, 

Baron (Delphine), célèbre costumière. Née en 
1828, elle a été d'abord graveur sur bois, puis 
artiste dramatique. Elle a épousé, en 1846, 
M. Marc-Fournier, directeur de la Porte-Saint- 
Martifl, dont elle est aujourd'hui séparée. 

Barrett (Miss),* dame poète et romancière 
anglaise, née Elisabeth Barrett^ et mariée au poète 
anglais Robert Browning, — Morte en 1861. 

Barthélémy, vaudevilliste, né Troin (Ma- 
thieu-Barthélémy) en 1802. 



dby Google 



12 BEAULIEU. 

Beaulieu. Pseudonyme du compositeur Martin 
(Désiré- Marie), né en 1791, également auteur 
d'écrits sur la musique, et membre correspondant 
de TAcadémie des Beaux-Arts. 

Beaumont, librettiste, quelquefois vaude- 
villiste, et aussi avocat sous son nom véritable, 
Beaume (Alexandre). 

Beauplan (Victor-Arthur de), auteur drama- 
tique. II se nomme Rousseau de Beauplan, — Né en 
1823. 

Bell (Georges), écrivain et publiciste^ «é en 
1 8 1 2 //oan^K (J oachim). 

Belval, excellente basse chantante de l'Opéra, 

né Gaffiot. 

Le père de M. Belval, René Gaffiot, était un officier de 
mérite; son frère, Émile-René Gaffiot, est sous-intendant 
militaire. M. Belval a pris comme pseudonyme le nom 
même de sa femme. 

Benjamin. V. Antier. 

Benoit (Victor), auteur dramatique, né Ratier 
(Victor). 

BÉRAUD (Antoine-Nicolas), ancien chef de ba- 
taillon de la garde impériale à Waterloo, devenu 
écrivain et directeur de théâtre sous le nom d*An- 



Digitized by CjOOQIC 



BERTALL. 15 

tony Bêraud. II a signé ses pièces simplement i4n- 
tony. — Mort en i86o. 

Bergerat (Emile). A dix-huit ans, encore je 
crois sur les bancs du collège^ ou les ayant à peine 
quittés, ce jeune écrivain a fait recevoir et jouer 
aux Français unecomédie envers : Une Amie. Pour- 
quoi , depuis cette époque, son nom n'a-t-il plus 
paru sur aucune affiche ? Il a encore signé Jean 
Rouge, 

Bernard (Camille). V. Solms. 

Bernard (A. de). V. Calonne. 

Bernard-Léon, vaudevilliste, né Bernard 
(Jean-Pierre). 

Bernard (Charles de), célèbre romancier, né 
Bernard du Grail de Talaude de la Villette en 1804. 
— Mort en i8$o. 

Berny (La Croix de). Le plus célèbre roman 
« par lettres » de la littérature contemporaine. Il 
a paru signé de quatre pseudonymes dont voici la 
clef: Irène de Chateaudun, M^ de Girardin; Ed- 
gard de Meilhany Th. Gautier; Raymond de Vil- 
UerSy J. Sandeau ; Roger de Montbert, Méry, 

Berny (J.). V. Pagh. 

Bertall, dessinateur et photographe. Son 
nom est d'Arnoult (Charles- Albert). — Né en 
1820. 



dby Google 



14 BERTET-DUPINEY. 

Bertet-Dupiney (Jean-François-Marie), doc- 
teur en médecine et auteur d'un vaste et immense 
Dictionnaire et Encyclopédie illustrés. Il est plus 
connu sons le nom de Dupinej de Vorepierre. 

Berthet (Élie-Bertrand), romancier. Il a signé 
aussi Élie Raymond, 

Berthoud (Samuel-Henri), écrivain connu, 
surtout par les lecteurs de la Patrie^ sous le pseu- 
donyme de Sam. — Né en 1804. 

Berton, père et fils, tous les deux jeunes pre- 
miers. Leur nom est Montan-Berton, Ils sont 
fils et petit-fils du compositeur. 

Berton père a épousé en 1842 la fille de Samson, de la 
Comédie-Française , laquelle s'est fait connaître sous le 
nom de M^^e Caroline Berton par quelques pièces et livres 
du genre anodin. 

Besson (Charies). Pseudonyme de l'ancien se- 
crétaire d'Eugène Sue, Achille Fillias, — Né en 
1821. 

Bettina. Pseudonyme de la comtesse Achim 
d'Arnim (Elisabeth), connue par sa correspondance 
avec Gœthe. — Morte en 1859, à 74 ans. 

Beudin (Jacques-Félix), banquier et auteur 
dramatique, né en 1796. — Voyez Dinaux, 

Beuzeville. Pseudonyme de Tauteur drama- 
tique né Lelarge. 



Digilized by LjOOQIC 



BLAZE. I s 

Beyle. V. Stendhal. 

BiARD (Mme)j femme séparée du peintre Biard, 
Elle a écrit sous son nom de famille, Lionie d'Aa- 
netj des romans et des drames. Elle a encore signé 
Thérhsc de Blaru. 

BlÉViLLE. V. Desnoyers, 

BiGNON (M>^«], plus connue sous le pseudo- 
nyme de M^ Albert. Née Thérèse Vcrnet, puis 
devenue, par son premier mariage, M me Rodrigue, 
elle épousa en secondes noces l'acteur Eugène 
Bignon, mort en 1858. 

Elle a excellé dans le drame , après avoir échoué dans 
l'opéra, Topéra-comique et le vaudeville, qu'elle aborda 
tout d'abord. Elle est morte en i86o. 

Blanquet (Albert), romancier, puis directeur 
du journal le Napoléonien, à Troyes. Il a signé 
encore Xavier Ledoux, Emile Cruzel et Tek-Nab. 

Blaru (Thérèse de). V. Biard. 

Blaze (Henry), fils de Blaze dit Castil-Blaze. 
Ecrivain de la Revue des Deux Mondes, il a ajouté 
à son nom celui de sa mère, et il signe Blaze de 
Burj. Il avait d'abord écrit sous le pseudonyme de 
Hans Werner. — Né en 1813. 

Sa sœur, Christine Blaze, a épousé le directeur de la 
fameuse Revue, M. François Buloz. 



dby Google 



\6 BLAZE. 

Blaze (M°»), née Stcwart, femme du précé- 
dent, connue en littérature sous le pseudonyme de 
Arthur Dudlcj et de Maurice Flassan. 

Bocage. Pseudonyme du célèbre acteur mort 
en 1863, à 62 ans. Son nom de famille est Touscz 
(Pierre); c'est également le nom de son neveu, 
connu en littérature sous le pseudonyme de Paal 
Bocage, et né en 1824. 

BODIN (Camille). V. Bastide. 

BoiSLECOMTE (André de), militaire, ambassa- 
deur et écrivain, né en 1799. Son nom est Sain de 
Boislecomte. 

BoiSMiLON (De), précepteur du comte de Paris. 
Son nom est Tongar de Boismilon. 

BoiSSONADE, célèbre helléniste, membre de 
l'Institut, né Boissonade de Fontarabie (Jean-Fran- 
çois). — Mort en 1857, ^^3 ^^^' 

BOISSY (Marquis DE), célèbre pair de France, 
puis sénateur, la bête noire de MM. Pasquier et 
Troplong, né en 1798, mort en 1866. Il se nom- 
mait Octave RoailU de Boissy. 

En 184 1 il fonda le journal le Législateur, et en 18(1 
il épousa la comtesse Guicdoli, qui n'avait pas été indif- 
férente à lord Byron. — Intemipteur célèbre au palais 
Médicis, il fut en une seule séance rappelé à Tordre 



dby Google 



BOYER. 17 

jusqu'à dix fois de suite, sans paraître ému ni troublé. 
(Voyez le Moniteur du 19 juillet 1843.) 

BoiTEAU (Paul), auteur d'œuvres surtout rela- 
tives à la mémoire de Déranger, né en 1830. Il a 
signé Boiteau d'Amblj plusieurs de ses premières 
publications. 

BONDY {Tailkpiedj comte de), ancien pair de 
France, fils du préfet de la Seine de ce nom. 

Bonheur (Rosa), femme peintre, décorée, par 
exception, de la Légion d'honneur en 1865. Son 
véritable prénom est Rosalie, dont elle a supprimé 
la moitié dans sa signature. — - Née en i8ji2. 

BONNELIER (Hippolyte), écrivain, sous-préfet 
et comédien. Sous le pseudonyme de Max, il a 
joué un moment la tragédie à TOdéon, en 1845. 

BONNIN (Biaise). V. G, Sand. 

BouRBON-GiNESTOUS (Vicomte de). Voir A. 
de Saillet. 

Bourgeois (Auguste-Anicet), auteur drama- 
tique, connu sous le double nom, toujours réuni, 
dAnicet'Bourgeois» — Né en 1806. 

BOYER (Louis), vaudevilliste sous le pseudo- 
nyme de La Roque. Il a dirigé le Vaudeville de 
1854 à 1856, et, chose inouïe! il y a fait fortune. 

BOYER. Pseudonyme de F. Partout médecin 



dby Google 



i8 BOZ. 

célèbre, grave directeur de l'hôpital Necker, qui a 
fait représenter sous ce nom, au Palais-Royal, 
l'Omelette fantastique et la Rue de la Lune, de ré- 
jouissante mémoire. — Mort en 1862. 

Boz. V. Dickens. 

Brasseur. Pseudonyme de l'amusant comique 
du Palais-Royal, né Dumont (Jules) en 1829. 

BrÉANT (Adolphe). V. Girardin. 

Brepson. V. Joliet, 

Breteuil (Comte de), sénateur, mort en 1864. 
Le nom de sa famiHe est Letonnelier de Breteuil, 

Bréval (Jules), publiciste, né Albert Cler. 

Brohan (Madeleine), sociétaire de la Comédie- 
Française, née en 1833, et devenue la femme de 
Mario Uchard, homme de bourse avant d'être 
homme de lettres. 

Browne (M™« Henriette). Pseudonyme de 
M"e Sophie de Bouteiller, peintre et graveur, deve- 
nue en 1855 la femme de M. Desaux (Henri- 
Jules), ministre plénipotentiaire. 

Le nom de Browne est celui d'une aïeule , fille d'un 
général irlandais réfugié en France à la suite d'une con- 
spiration en faveur du prétendant Charles-Edouard. 

Brucker (Raymond), auteur de romans et de 



dby Google 



BURGOS. 19 

piices de théâtre, surtout sous les pseudonymes 
de Michel Raymond et Paul Sewrin, 

Brunet. Pseudonyme du célèbre comédien 
qui a créé aux Variétés le type immortel de Jo- 
crisse. Son nom était Mira (Jean-Joseph).— Mort 
en 1851. 

« J'ai joué devant toutes les tètes cottronnées de 
France, disait Branet, et j'ai remarqué que Napoléon 
riait peu, Louis XVIII riait d'un gros rire, Charles X 
souriait, Louis-Philippe riait aux éclats. » 

Brunswick. L'auteur dramatique connu sous 
ce nom s'appelait Livj {Lion)^ dit Lhérie. — Mort 
en 1859. 

BURAT (Robert). V. Claretie. 

BURGER {Willem ou William). Pseudonyme du 
critique d'art Théophile Thoréy né en 1807, et qui 
a été, de 1830 à 1851, directeur et collaborateur 
de beaucoup de journaux politiques. 

En 1848, Thoré s'était rendu populaire par la fran 
chise de ses opinions ; on ne l'appelait ^ue le citoyen 
Thoré, et le peuple l'envoya à la chambre a une majorité 
de 130,000 voix, comme républicain authentique. Son 
journal, la Vraie République, avait une grande vogue, et 
l'excentrique chapeau de son directeur n'était pas moins 
journellement glorifié!... En quittant la France, après 
décembre 18$ i , Thoré voulut garder, dans le pseudonyme 
qu'il prit alors, le souvenir de sa courte popularité, et il 
se nomma Bûrger, mot qui, en allemand et en hollandais, 
signifie citoyen. 

BuRGOS (Louis DE). V. Lurine, 



Digitized by CjOOQIC 



2Q C... 



C... (Comtesse du). V. Raisson. 

Caballero (Fernan). Pseudonyme d'une cé- 
lèbre romancière espagnole. Née Bohl de Faber 
(Cécilia), elle a épousé en premières noces le mar- 
quis d'Hermoso, et en deuxième mariage le consul 
Antonio de Arron. Elle a écrit des romans de 
mœurs assez estimés, et dont quelques-uns ont été 
traduits en français. 

Cabel (Marie), née DreuUettc. ^n mari se 

nomme Cabu^ dont il a fait CabcL 

Née en 1 827, VL'^ Cabel fait les beaux jours de ropéra 
Comique depuis une dizaine d'années. Elle vit séparée de 
son mari. 

Cadore (Famille de). Nom d'un duché conféré 
par Napoléon I^r au comte de Champagny, son 
ministre de Tintérieur. Le nom complet est Nom-- 
père de Champagnj de Cadore, 

Cagliostro. V. Plouvier, 

Cailleux (Alphonse de), né en 1782. Peintre 
et membre libre de l'Institut, dont le nom est de 
Cailloux. 



dby Google 



CARVALHO. 2 1 

Caliban. V. GonzalU. 

Galonné (Alphonse vicomte de), écrivain et 
journaliste légitimiste, né en 1818 Bernard de Ca-- 
lonne. Aussi a-t-ii quelquefois signé A. de Bernard, 

Cambardi (Mme). Pseudonyme de M»e Cham- 
bard (Matbilde), cantatrice des Italiens, mariée au 
jonmaliste Emile Badoche. — Morte en 1861. 

Candolle (A. DE). V. Dickens, 

Cap, pharmacien et naturaliste, né en 1788. 
Son vrai nom est Gratacap (Antoine-Paul). 

Capo de Feuillide, célèbre journaliste, mort 
en 1863, à 64 ans. Son nom de famille est Cappot 
(Jean-Gabriel). 

Caraby (Me), avocat et journaliste sous les 
pseudonymes de P. Stephen^ Raymond ^ etc. 

Carle. V. Sardoa. 

Garlowitz (Baronne de). V. DuUrtre. 

Garné (Comte de), Tun des quarante. Son nom 
de famille est Marcein de Carné. — Né en 1804. 

Garvalho, directeur du Théâtre-Lyrique et an- 
cien chanteur de TOpéra-Comique, né en 1825. 
Son nom est Carvaille (Léon). 

Carvalho (M™e). V. Miolan. 



Digilized by CjOOQIC 



32 CASIMIR. 

Casimir. V. Danois. 

CASSAGNAC(Paul DE), rédacteur du Pays, jour- 
nal de M. le député du Gers et de l'Empire. Son 
nom est Granier de Cassagnac. 

M. Paul de Cassagnac a signé encore Walter, 
V. Granier de Cassagnac, 

Est-il bien, en effet, de Cassagnac i Je ne veux point, 
à limitation d'un trop grand nombre de mes confrères, 
entamer de discussion là-dessus. Je pourrais peut-être, 
aussi bien, et même mieux, plus sérieusement toutefois que 
beaucoup d'autres, rendre mon petit décret pour ou con- 
tre. Mais pour moi toute question concernant un écri- 
vain ne doit jamais s'envenimer à propos du nom qu'il 
signe. Le pseudonyme est si fort à la mode chez nous , 
dans la tnbu des lettres, que j'en suis venu, pour ma 
part, à traiter comme pseudonyme tout nom qui n'est 

f)as positivement celui du signataire d'un article ou d'un 
ivre. Préoccupons-nous donc plutôt, tous tant qjit nous 
sommes, du caractère et de la valeur d'un écrivain, et 
laissons tout à fait, et toujours en dehors, sa personnalité 
et sespetitstraversprivés. C'est à la Chancellerie et au Bul- 
letin des Lois à régler la dénomination officielle de chacun 
de nous ; mais moi, écrivain, signant de quelque nom qui 
peut me sembler bon, je ne reconnais à personne le droit 
de critiquer le nom littéraire que je veux prendre, et je 
trouve que dans le fait M. Granier, qu'il soit de Cassa- 
gnac ou Granier tout court, a parfaitement raison de 
répondre aux indiscrets de la presse qui lui contestent le 
droit de porter ce nom : Cela ne vous regarde pas ! Devons- 
nous donc transformer la presse en un tribunal inquisiteur 
chargé d'interroger chaque écrivain sur sa vie, ses mœurs, 
et surtout sur son nom ! Où irions-nous avec de pareils 
procédés, et ne voit-on pas à l'avance dans quel abus 



dby Google 



CÉLESTE. aj 

indéfini — et sans droit ni limite possibles-— nous tombe- 
rions bien vite P.. . 

Castelmary. V. Sax. 

Castille (Hippolyte), romancier et écrivain 
politique, né en 1820. 11 a signé, en 1848, Job le 
Socialiste. 

Cauchois-Lemaire, célèbre journaliste, mort 
en 1861, à 72 ans. 11 se nommait Cauchois et 
portait le nom de sa mère joint au sien. 

Caumont-Laforce (Duc de), sénateur, dont 
le nom de famille est Nompart de Caumont^Laforce, 

Cavazzi , auteur dramatique sous le pseudo- 
nyme d'Eugïne LahaU 

Cavour (Comte de), célèbre ministre italien, 
mort en 1 861, à 51 ans. Il appartenait à une fa- 
mille de vieille noblesse dont le nom est Chun- 
Benso de Cavour. 

CEE, directeur et fondateur de nilustration mi- 
litaire, dont le vrai nom est Conil (Paul). 

CÉLESTE (Mme), danseuse, puis comédienne, 
puis enfin, et encore aujourd'hui, directrice du 
théâtre Adelphi, à Londres. Elle a épousé M. El- 
liot, mais a conservé cependant son prénom comme 
pseudonyme. * Née en 1814. 



Digitized by LjOOQIC 



24 CELLÉRIER. 

Cellérier. V. Félix. 

Celnart. V. BajU'Mouillard. 

CÉNAC-MONCAUT, écrivain, né en 1 8 1 4, et dont 
le nom est simplement Cinac (Justin-Mathieu), 
auquel il a ajouté celui de son grand-père. — Il a 
encore signé Edouard Gambo, 

Cénar (Jules de). Anagramme de Jules Marcein 
de Garni ^ écrivain moins grave mais peut-être 
plus amusant que son oncle l'académicien. 

CÉRAN (Léon de), auteur dramatique, né Vidal 
(Louis-Jérôme). 

Cerise, médecin célèbre, né en Italie en 1809. 
Il a francisé son nom, qui est GerhU 

Cerrito (Francesca), danseuse, née en 1821 
à Napies, et plus connue sous le prénom de Fanny^ 
qu'elle s'est improvisé pour les besoins de la scène 
et de Taffiche. Elle a épousé le danseur Saint-Lion^ 
dont elle est séparée depuis 1850. 

Césena (Amédée de), journaliste, né en Sar- 
daigne en 18 10. Il se nomme Gajet de Gésena 
( Amédée-Barthélemy ) . 

Césena (Sébastien de), journaliste et auteur 
dramatique, né Gayet de Césena (Sébastien). II a 



dby Google 



CHAMPION. as 

toujours écrit sous ie nom de Sébastien Rhéal. — 
Mort en 1863. ^^ n'était que cousin du précédent. 

Cey (Arsène DE). Pseudonyme d'un romancier 
chef de bureau aux travaux publics sous son vrai 
nom Chaise deCahagne (Arsène- François). — Né 
en 1806. 

Chacaton (De). Pseudonyme du peintre Henri 
(Jean-Nicolas). — Né en 1813. 

Chaintré (Clément de). V. Revillon. 

Challamel (Augustin), bibliothécaire et bisto* 
rien, né en 1818. II a souvent pris le pseudonyme 
de Robert (Jules). 

Cham. Pseudonyme du célèbre dessinateur et 
caricaturiste né en 18 19, et dont le nom est Ami- 
dèedeNoL 

Champfleury. Pseudonyme inventé par Arsène 
Houssaye pour l'auteur des Bourgeois de MoUnchart, 
dont le nom de famille est Husson (Jules) dit Fleury. 
— Né en 1821. 

Champion (Edme), né en 1764, mort en juin 

1852, et plus connu sous le surnom de l'Homme 

au petit manteau bleu» 

D'abord ouvrier en bijouterie , il avait fini par gagner 
une fortune considérable qu'il distribuait en aumônes, le 
plus qu'il pouvait anonymes. Comme il était toujours 



Digitized by CjOOQIC 



26 CHAPEAU. 

v£tu d'un petit manteau de drap bleu, le peuple pauvre, 
qu'il comblait de ses bien&its, lui avait donné le surnom 
sous lequel il a été surtout connu. 

II a publié une brochure : Un vieux ouvrier aux ou^ 
nierSf signée des initiales de son surnom L, P. M, B. 

Chapeau (Armand), auteur dramatique sons le 
pseudonyme de Dcsvcrgtrs (Louis). 

Charly, acteur de la Porte-Saint-Martin, né 
GaudL 

Chateaudun (Irène de). V. Bcrny. 

Chatrian. V. Erckmann. 

Chauny (Gaston de). Un tout jeune journaliste, 
né en 1846 Gaston LtUllitr, et petit-ne?eu et se- 
crétaire intime d'Alexandre Dumas I^'. 

Chavette. V. Vachetu. 

Chênecerf. V. Schneitzhocffer. 

Chennevière (Marquis de], inspecteur géné- 
ral des beaux-arts, né Pointel, marquis de Chenne- 
vièrtf (Charles-Philippe), en 1820. 

Chéri. Pseudonyme de la famille Cizos^ sous 
lequel sont connus : lo Rose Chéri (M"« Lemoine 
dit Montigny), morte en 1 86 1 , à 37 ans ; — 2« Anna 
Chéri, née en 1826, mariée au comédien Lesueur; 
— 30 Victor Chéri f compositeur de musique, né 
en 1830. 



dby Google 



CLAIRFONTAINE. 27 

Chesnel de la Charbouclais (Marquis de), 
officier de l'Empire, puis littérateur sous beaucoup 
de pseudonymes : AlphénoTy A . dt Nore, A . des Har- 
cendiln, etc. — Mort en 1862, à 71 ans. 

Chicard, célèbre danseur de bals publics, né 
en 1 797 Alexandre Levique, et, de son état, com- 
missionnaire en cuirs et peaux. 

Choiecky (Charles-Edmond), auteur drama- 
tique, secrétaire du prince Napoléon, né en 1822 
dans le palatinat de Podiachie (Pologne). Il est 
connu dans les lettres sous ses seuls prénoms 
Charles Edmond. 

Christian. Pseudonyme de l'amusant « cas* 
cadeur » des Variétés. — Né Perin (Christian). 

CiMBER (Louis), bibliothécaire et bibliophile, 
né Louis Lafaist. 
Cinti-Damoreau. V. Damoreaa, 

ClTROUiLLARD. Pseudonyme usuel de J. Corn- 
merson, l'un des fondateurs du Tintamarre. — Né 
en 1802. 

CiVRY (Victor DE), archéologue, né Colin 
(Victor). 
CLAIRFONTAINE (Henri DE). V. Panet-Trèmo- 

rare. 



dby Google 



a8 CLAIRVILLE. 

Clairville, auteur dramatique, né en 1811, 

fils de Nicolau dit Clairville, artiste dramatique. 

ClaimlU n'est donc pas , comme on l'a dit à tort , le 
pseudonyme du célèbre vaudevilliste; c'est le surnom de 
son père* il figure dans l'acte de naissance et devient 
par conséquent partie régulière et légale du nom patro- 
nymique. 

Clarence^ artiste dramatique, mort en 1866, 
et dont le véritable nom était Cappua. 

Claretie (Jules), écrivain distingué , journa- 
liste, chroniqueur, critique théâtral, romancier, et 
même poète — à ses heures. — Né en 1840. — 
Entre autres pseudonymes, il a pris souvent celui 
de Robert Burat, le héros de son curieux roman 
l* Assassin. 

« On me demande, écrivait-il dans le Figaro, de 
vouloir bien me prononcer moi-même > et d'apprendre 
enfin au public s'il faut dire mon nom C/â/Ty» Clarecy ou 
Claricy. Je n'en sais absolument rien, mais moi je dis 
Clarty^ comme on dit VilU-messant et non VilUm-essant, 
Aurilien Chol et non SquoUe, Laurencie et non Laurentie. 
Je légalise doncjaujourd'hui cette prononciation, et je 
signe, afin que personne n'en ignore : Jules Clarty. » 

ClausS (Wilhelmine), pianiste distinguée, née 
en 183 1. Elle a épousé, en 18^5 , M. Frédéric 
Szarvadjj homme d'Ëtat et écrivain politique hon- 
grois. 

CLtAHTK W.Aubryet. 



dby Google 



CORDIER. 29 

Clément de Ris (Comte), auteur d'écrits sur 
les beaux-arts. Son nom de famille est Torterat 
(Athanase-Louis) ; il est devenu, par suite d'adop- 
tion, comte CUmcnt de Ris. 

COLLIN DE PLANCY,et mieux ColUtit écrivain, 
né à Plancy (Aube) en 179}. 

Colomb. V. Pernou 

COLOMBEY (Emile), écrivain, né LaarenU II est 
bibliothécaire du Corps législatif. 

COLOMBEY. V. Pernot. 

COLOMBINE. Pseudonyme sous lequel M. Ar- 
thur de Boissieu, rédacteur de la Gazette de Francey 
a écrit dans le Figaro une série d'articles bien 
connus sous le titre de Lettres de Colombine. M. Jo- 
liet, dans ses Pseudonymes du jour, doute et cite 
sans affirmer ; pour moi, je cite et j'affirme, mais 
sans douter. 

Constantin (Léopold). V. Pallu. 

CORCELLES (Philibert DE), ancien député. Son 
nom de famille est Tirecuir de Corcelles. 

CORDiER (Jules)^ vaudevilliste, né Tenaille de 
Vaulabelle (Mathieu dit Êléonore). Il a encore si- 
gné Ernest Desprez, 



dby Google 



30 CORMON. 

CORMON (Eugène), auteur dramatique, ne 
Piestrc (Pierre-Etienne) en i8i i. 

CoviELLE. Pseudonyme du chroniqueur Albert 
Rogau 

Grillon (Famille des ducs de). Son illustra- 
tion date de Henri IV : 

Pends-toi, brave Grillon... 
Le nom est Berton des Balbes de Crillon. 

Cruvelli (M»«), aujourd'hui la baronne Vi- 
gier. Célèbre cantatrice, née en Prusse en 1824, et 
dont le nom est CruwelL 

Cruzel (Emile). V. Blanquet. 

CuCHEVAL (Athanase), journaliste, néen iSai, 
et plus connu sous le nom de Cucheval^Clarigny, 

Currer-Bell. Pseudonyme de miss Nichols 
Bront, célèbre romancière anglaise, morte en 1 8 5 5 . 
Elle a laissé un roman très-remarquable et bien 
connu, Jane Eyrc. 



Digilized by LjOOQIC 



OANNER. }i 



D 



D. A. D, Voyez Saint-Yves. 

Daclin (Emile) , un bien charmant garçon , et 
de beaucoup d'esprit, qui avait créé la petite revue 
mensuelle la Mouche, morte avant d'avoir vraiment 
vécu. Il a encore signé LjonelL 

Dahl. V. Kosak-LuganskL 

Damoreau (Mm« Cinthie), née Montalant, can- 
tatrice connue sous le nom arrangé de Cinti'Dam(h 
reau. — Morte en 1863, à 62 ans. 

Dandri, pseudonyme dont s'est quelifuefois 
servi le célèbre vaudevilliste Eugène Labiche, né 
en 1815. 

Daniel, sculpteur, né en 1804. Son nom est 
Ducommun du Loc, 

Danner (Comtesse de), titre donné par le roi 
de Danemark à Louise Rasmussen , ancienne mo- 
diste à Copenhague, née en 1814, et que ce sou- 
verain avait épousée morganatiquement étant prince 
'royal. 



dby Google 



J2 DANVIN. 

Danvin (Charles). V. Foligtut. 

Darmailly. V. Maillard. 

Dartois. Trois frères, tous trois vaudevillistes, 
nés Dartois de BournonvilU, Ils ont aussi signé 
leurs pièces de pseudonymes communs : Casimir, 
Losier^ Odrj^ Théodore j LiveilU dt Charenton, etc. 

Dash (Comtesse), ^iim« de lettres, née en 1803. 
Elle se nomme vicomtesse CisUrnt de Courtiras de 
Saint^Mars, Elle a signé Henri Desroches au Con- 
stittttionnel j et Jacques Reynaud au Figaro. Elle a 
aussi quelquefois orthographié son pseudonyme 
d'Ash. 

Daussoigne-Méhul, compositeur, né Daus- 
soigne, et autorisé à ajouter à son nom celui de son 
oncle, l'illustre musicien MihuL 

David d'Angers, fameux sculpteur, né à An- 
gers, et devenu David d'Angers pour se distinguer 
de tous les autres David. — Mort en 1856, à 
67 ans. 

Davidson (George). V. Lampsonius. 

Davrecour (Antonin), auteur dramatique, né 
Petit-Jean (Ernest). 

Davy. V. Dumas. 

Debruel. V. Achard. 



dby Google 



DELILLE. 33 

Deforge. V. Pittaud de Forges. . 

Delacour, pseudonyme du médecin Chark" 
magne Lartigue, qui s'est moins illustré comme doc- 
leur que comme vaudevilliste. — Né en i8i 3. 

Delanoue [Arthur et Louis). V. Passard. 

Delaroghe (Paul), peintre illustre, mort en 
1856. Son prénom était Hippolyte; il le changea 
arbitrairement pour celui de Paul y aujourd'hui 
inséparable de son nom. 

Delaville (Adrien), pseudonyme d'Adrien 

Viguier, romancier, auteur dramatique, et en même 

temps professeur de grec et de latin au lycée Char- 

lemagne. — Né en 1795. 

Le meilleur homme du monde, le touriste le plus 
incroyable <jai ait jamais existé ; il n'allait jamais qu'à 
pied ; il a visité ainsi plusieurs fois la Suisse et l'Italie, 
et au retour il nous racontait ses voyages avec une verve 
et une gaîté toujours jeunes. Vit-il encore? 

Deléris. V. Desroziers. 

Delestre-Poirson , ancien directeur du 
Gymnase, mort en 1859, à 69 ans. Il était sim- 
plement né Poirson (Gaspard-Charles). 

Delille (M«e), cantatrice de POpéra; elle est 
née Morache, et a été longtemps, sous ce nom, 
mattresse de chant à Troyes. 



Digitized by LjOOQIC 



H DENAIN. 

Demain (M"«), sociétaire retirée de la Comé- 
die-Française, née en 1824 Désirée Mesnage. 

Dennery (Adolphe], auteur dramatique, né en 
181 1. Son père se nommait Philiptj et sa mère 
Cuiton Dcnncrj, Un décret de 1858 l'a autorisé à 
s'appeler Philipe d*Ennerj. 

Derval, artiste du Gymnase, né en 1805 
d'Obignj de Ferriïre. 

Derville. V. Desnojer, 

Dervilliers. V. Masseras. 

Desbordes. V. Amat, 

Deschanel , célèbre conférencier sorti de 
l'Ëcole normale. Son nom est Martin-Desckanel 
(Emile). Il a signé AES des articles à rindépen- 
iance Belge. — Né en 18 19. 

Desgudier, auteur d'un petit livre : Bouibouis, 
Bastringues et CaboulotSy qui eut en 1860 l'hon- 
neur de procurer un mois de prison à l'ingénieux 
écrivain qui a signé depuis au Figaro la chronique 
quotidienne de l'Exposition, d'abord Alfred Du- 
plessiSj puis Alfred d*Aunay, 

Desessarts (Alfred et Emmanuel , — le père 
et le fils). Leur nom est Langlois-Desessarts, 

Desmarres (Eug.). V. L017. 



Digitized by CjOOQIC 



DESROCHES. 3$ 

Desnoiresterres (Gustave Le Brisoys), 
romancier, historien et critique. — Né en 1817. 

Desnoyer (Louis) , auteur dramatique, mort 

en 1858, à 52 ans, et qui signait ses pièces Der- 

nllt. 

Ne pas le confondre avec Lottis Desnoyers qui a créé 
It Siècle et le Chamari. 

Desnoyers (Ch.). V. PagU. 

Desnoyers (Baron) , célèbre graveur, membre 
de l'Institut, nommé baron par Charles X. Il était 
né Bottcher-^Dunoyers. — Mort en 1857, à 78 ans. 

Desnoyers (Charles-Henry-Ëtienne-Edmond), 
vaudevilliste et critique connu sous le nom de de 
BihilUyqm était celui de sa mère. —Né en 1814. 

Desolme (Charles), directeur de PEurope ar- 
ûste. Il a signé Minimus au journal le Figaro, 

Desperrières, auteur dramatique^ né Cranney 
(Eugène). 

Desprez (Ernest). V. Cord'ur. 

Desrieux (M««). Pseudonyme de Partiste du 
vaudeville née Brèmond et devenue depuis quel- 
ques années la femme de Coquelin , Poriginal et 
excellent sociétaire de la Comédie-Française. 

Desroches (Henri). V. Dash. 



Digitized by CjOOQIC 



36 DESROZIERS. 

Desroziers (Alfred) , auteur dramatique sous 
les pseudonymes de de Lins et DeUris, — Né en 
1812. 

Desvergers (Louis). V. Chapeau, 

Detoughe (Paul-Émile), peintre, a pris le nom 
de Destouches pour se distinguer du peintre du 
même nom, Detouche (Laurent). 

Deville (Albert). V. Monglave, 

DIAVOLE. V. Plouvier. 

Dickens (Charles) , célèbre romancier anglais , 
né en 1812. Il a encore signé A, de CandoUe, et 
tous ses premiers romans ont paru sous le pseudo- 
nyme de Boz. 

DiCKS (George). V. Ponroy. 

DlNAUX. Pseudonyme collectif du banquier 
Beudin et du chef d'institution Goubaux, composé 
des dernières syllabes de leurs deux noms. Ils ont 
signé ainsi, entre autres pièces, Richard d'Ârling- 
ton avec Dumas , et Trente ans ou la Vie d'un 
joueur. 

Dolent (Jean) , romancier et fantaisiste , né 
Antoine Fournier, Lisez de lui le Roman de la chair, 
un peu réaliste, mais fièrement écrit. 

Donnadieu. Pseudonyme de M. Tabbé Deléon, 



dby Google 



DUBOIS D'AVESNES. 37 

auteur de brochures relatives au miracle de la Sa- 

iette. 

On lui a attribué, mais à tort, la paternité du mauvais 
roman Le Maudit, 

Dora d'Istria. Pseudonyme de M™* la prin- 
cesse KoUzoff-Massalskyy née Hélène Ghika en 
1829, et à la fois peintre et écrivain. 

DORMEUIL, acteur, auteur et directeur de 
théâtre , né en 1 794 , et dont le véritable nom est 
Contat'Desfontaincs. 

DORUS. Pseudonyme du flûtiste célèbre, profes- 
seur au Conservatoire, né en 181 3, et dont le nom 
est VansUenkiite (Vincent-Joseph). 

DORUS (Mme), née Vanstcenkistc dit Dorus, cé- 
lèbre cantatrice mariée en 1833 au violoniste Gras, 
et devenue dès lors M"** Dorus-Gras, 

DouGLASS. Écrivain américain, auteur de mé- 
moires célèbres; il se nomme Frédéric Bailcy, 

DUALLIM. V. Millaud, 

Dubois d'Avesnes, vaudevilliste, puis régis- 
seur du Théâtre-Français, se nomme Dubois; il 
est né à Avesnes (Nord), aussi bien que sa fille, qui 
s'est fait connaître comme sculpteur, et dont un 
buste de Scribe a été admis au foyer de la Comé- 
die-Française. 



dby Google 



38 DUBOIS-PIGALLE. 

DUBOiS-PiGALLE (Paul), sculpteur, né en 

1829 y et plus connu sous le seul nom de Paal 

Dubois. 

Il a obtenu le grand prix d'honneur au salon de 1865 
pour sa statue le Chanteur florentin, 

DUBOULOZ, peintre, né Daboaleau (Jean*Au- 

guste). 

Sa fille Sophie Dubouleau a également pris, comme 
peintre, le pseudonyme de son père. 

DUBOURG (Xntony). V.Lacroix (Paul). 

Du Camp. V. Lecomte, 

DUDLEY. V. Mme Blaze. 

DUFOUR (Pierre). V. Lacroix (Paul). 

DuFRESNE (Maurice). V. Monglan. 

DUMANOIR, auteur dramatique, né PintUDama- 
^noir^ et mort en 1865. 

Dumas (Alexandre), né en 1803. Il a souvent 
pris le nom de son grand-pére Davj de la Paille-' 
terie, et il a signé Davy ses deux premières œuvres 
théâtrales. — Une parodie de son Henri III ^ jouée 
au Vaudeville le 28 février 1829, sous le titre de 
la Cour du roi Pitaud, et à laquelle il a collaboré, 
a été signée sur Taffiche Alexandre. 

DuPiNEY DE VOREPIERRE. Y. Bertn^Dupinq. 



dby Google 



DUVAL-LECAMUS. 39 

DuPLESSis (Alfred). V. Descudier, 

DUPLESSY (MM«), longtemps actrice aux Folies- 
Dramatiques , puis au Vaudeville; née Duhanièl 
(Virginie). 

Dupont (Alexis), ancien chanteur de POpéra. 
Il a fabriqué son prénom, ceux de son état civil 
étant PUrre-ÂugusU. — Né en 1796. 

DUPOTET (Baron) , le plus convaincu des ma- 
gnétiseurs. Il donnait et donne peut-être encore 
ses séances au Palais-Royal. Il est né de SenHcvoy 
Dupout en 1 796. 

Durand (Pierre). V. GuinoL 

DURANTIN (Armand), vaudevilliste, né en 1818. ' 
Il a souvent signé Amande de ViUmrt, 

DusOLiER (Alcide), journaliste sous son nom 
et encore sous les pseudonymes de Jean de la Mar- 
trillt et Etienne Maurice. 

DUSSY (Marie). Pseudonyme de W^ Cotteret, 
cantatrice de TOpéra. 

DuTERTRE (M««), plus connue sous le nom de 
baronne de Carlowitz. Célèbre traductrice de Schil- 
ler et de Gœthe, morte en 1863, à 67 ans, 

Duval-Lecamus, peintre d'histoire, né Dvnal 



dby Google 



40 DUVERGER. 

en 1814. Il ajouté le nom de sa mère à son nom 
patronymique. 

DuvERGER (M"e), artiste dramatique, célèbre 
surtout par ses diamants. Elle a joué la comédie 
au Palais-Royal, le drame à la Gaîté, et la tragé- 
die à la Porte-Saint- Martin. Excusez du peu!,,. 
comme dirait Rossini. Son nom est Vauthrin de 
Saint-Urbain. 

DUVERNAY. V. Audebrand, 



ÉDILE (Paul l'). V. MaqueU 

Edmond (Charles). V. Choiecky. 

Edward (Sir). V. Siebecker. 

Egerton (Henri). V. F'ueliïre (De la). 

Élias-Regnault, auteur de VHistoire de huit 
ans, né en 1801 RegnauU (Elias). 

Emmanuel. V. Arago. 

Empesé (Baron Emile de l'). V. Saint-Hilaire 
(Marco de). 



dby Google 



EUSËBE. 41 

Empis^ de l'Académie française, né Simonis^ 
Empistn 1795. 

ÉNAULT (Louis)y rélégant auteur de Christine^ 
NadigCj etc. II a souvent signé Louis de Vermond, 
nom de sa grand'mère. 

ËPINAY (Marie de l'). Pseudonyme de la ba- 
ronne de Bruchez, née Eve Caylac de Ceylan de 
BradL Elle a écrit des romans et des comédies. — 
Morte en 1864, à 59 ans. 

Sa mère, la comtesse de Bradi, a aussi beaucoup écrit. 

ËRASTE. V. Janin. 

Erckmann-Chatrian. Double nom, devenu 
en quelque sorte la raison sociale littéraire de deux 
écrivains qui n'ont jamais rien écrit séparément, 
MM. Erckmann (Emile), né en 1822, et Chatrian 
(Alexandre), né en 1826. 

Ermel (Calixte). V. Pontmartin. 

ESPEUILLES (Marquis D'), sénateur, né en 1 803 . 
Son nom de (amille est de Viel Lunas d'Espeuilles. 

ESTIENNE (Joseph d'). V. Vitu. 

ESTOILE (Pierre DE l'). V. Hoassaje. 

EusÈBE. Pseudonyme de Ferdinand Langle^ 
auteur dramatique, père d'Aylic Langlé. — Né 
en 1798. 

4- 



Digitized by LjOOQIC 



42 ËVARISTE. 

ËVARISTE. V. Yrwrte. 

Eyma (Xavier), critique et romancier^ né en 
1817. Il a quelquefois signé de son nom retourné 
Amcj, 



Fantan (Tony). Pseudonyme de Técrivain An- 
tonio Watripon, 

Faulquemont (Paul}, auteur dramatique, né 
Lamarh (Paul). 

Favart (Mlle), sociétaire de la Comédie-Fran- 
çaise, née Marie Pingaud en 1833. 

FÉLIX. Famille juive rendue célèbre par la tra- 
gédienne Rachcly et dont tous les membres ont été 
plus ou moins connus au théâtre : i^ Raphaël, di- 
recteur nomade dé troupes théâtrales en France et 
à rétranger; — 2^ Sarah, née Sophie, a joué aux 
Français et à TOdéon; — }^ Lia, artiste de la 
Galté; — 40 Rebecca, morte en 1854 étant au 
Théâtre-Français ; — j» Dinah^ aujourd'hui sou- 
brette à la Comédie-Française. — V. Rachel, 

Félix. Pseudonyme de Texcellent comédien du 



dby Google 



FIZELIËRE. 4) 

Vaudeville^ né en i8i ) LetulU^ d'après Vapereau, 
et CdUrierj d'après Ch. Joliet. Lequel des deux 
écrivains est dans le vrai ? 

Ferney (J.). V. Ârago (Etienne). 

Ferry (Gabriel), auteur de livres de voyages, 
né Ferry de BelUmare. 

Ferville, l'ancien colonel du Gymnase, mort 
en 1864, i 80 ans, se nommait Vaucorheil. 

Féval (Paul), romancier, né en 1817. Il a pris 
les pseudonymes de Daniel Sol et sir Francis Tro- 
lopp. 

Feyrnet (X.), chroniqueur spirituel, écrivain 
mordant et habile avocat, né Kampfen, 

FiGEAC (M"«), ancienne sociétaire du Théâtre- 
Français, a quitté le théâtre pour épouser, en 1864, 
M. Jaluzot, directeur du magasin de nouveautés 
dédié au Printemps, 

FiRMiN, célèbre comédien, mort en 1859, ^ 
72 ans, et dont le nom était Beqiurel (Jean-Fran- 
çob). 

FiZELiÈRE (Albert Patin de la), journaliste, 
né en 1819. Il a usé d'un très-grand nombre de 
pseudonymes : Henri Egerton , le capitaine PompiliaSf 
L. de Marsajy etc. 



dby Google 



44 FLAHAULT. 

Flahault, général en i8 13, à 30 ans; aujour- 
d'hui grand chancelier de la Légion d'honneur. II 
se nomme comte de Flahault de la Billarderie, 

FLAMARENS(JuIes-Capràis comtede Grossolles\ 
sénateur, né en i8o6. 

Flandin des Aubues, médecin rendu célèbre 
par le procès Lafarge. Il se nomme simplement 
Flandin, mais il est né en 1803 aux Âubues 
(Nièvre). 

Flassan. V. Blaze (M«w). 

Fleury (M«e Emma). V. Franceschl 

FOLIGUET (Eugène), vaudevilliste, plus connu 
sous le pseudonyme de Charles Danvin. 

FONTENAY (Georges). V. Mahalin. 

Forge (De). V. Pittaud. 

FORGUES, écrivain et traducteur, né en 181 3. 

Il se nomme Daurand (Paul). Il a encore signé 

Old'Nick et Tim plusieurs livres illustrés par 

Grandville. 

« Il est , dit Qttérard , du petit nombre des hommes 
honorables de U presse actuelle. » Opinion un i^u 
sommaire, heureusement personnelle, et , disons-le bien 
vite, souverainement injuste dans son application i la 
presse. 



dby Google 



FRANÇOIS. 4S 

FORSTER (Charles de), écrivain polonais, né en 
1800 Charles Milkowski 

FORTUNIO. Pseudonyme de M. Paulin iViio^rt, 

écrivain, aujourd'hui consul de France en Océa- 

nie. — Né en 1828. 

Il est fils de la célèbre M«»« Eugénie Niboyet. plus 
connue pour sa conduite politique, comme présidente 
d'un club en 1848, que par ses journaux et ses romans. 

France (A. de). V. Alby. 

Franceschi (M"«), pensionnaire du Théâtre- 
Français, où elle est plus connue sous son nom de 
jeune fille Emma Fkury. 

Mariée au sculpteur Jules Franceschi, cette char- 
mante artiste, qui a beaucoup plus de talent qu'il n'en a 
fallu à certaines pour être sociétaires du Théâtre-Français, 
attend et attendra longtemps encore, peut-être toujours, 
les honneurs du sociétariat. O justice humaine, voilà bien 
de tes coups ! 

Francisque (Jeune), l'un des a valets » du 
Gymnase, né Hutin (Louis- Auguste). Il a réuni la 
plus complète collection de pièces de théâtres de 
tous les temps. 

Franck-Carré, célèbre procureur général et 
pair de France sous Louis-Philippe, mort en 1862. 
Son nom était Carré (Paul-François). 

François. V. Bawr. 



dby Google 



46 FRANQUEVILLE. 

Franqueville (Charles Franqua de), con- 
seiller d'ËUt. 

Son fils, auditeur au Conseil d'État, a publié un livre 
très-intéressant sur la vie publique en Angletene. 

Frascati. V. Millaud. 

Frédéric. V. Pr'uur. 

Frederick. V, Plnc (H. de). 

Froment-Meurice, orfèvre célèbre, né Meu- 
nu (Désiré-Froment). — Mort en i8( (, i 5 } ans. 



Gabriac (marquis dt Cadoinc DE), sénateur. — 
Mort en 186$, à 73 ans. 

Galoppe d'Onquaire (Ciéon), né en 1810. 
Journaliste et écrivain en tous genres; il a signé 
encore Petrus Nodc^ et en 1844 i^ ^ publié un 
petit poème burlesque, rare aujourd'hui, h SUge 
de la Sorbonne^ sous le pseudonyme Un bedeau de 
Saint'Sttlpice. — Mort en 1865. 

Gambier (Jules). V. Lochroy (Edouard). 

Gambo (Ed.). V. Cinac-Moncaïa. 



dby Google 



GÉRARD DE NERVAL. 47 

Garnier frères, directeurs d'une des plus im- 
portantes librairies de Paris ; Taîné, Auguste, est 
né en 1812; le second, Hippolyte, en 1816. Un 
troisième frère, Baptiste, est établi au Brésil. 

Gasparin (comtesse Agénor de), née Boissier. 
Elle a écrit plusieurs ouvrages sous ie voile de 
l'anonyme, se bornant à les signer, en quelque 
sorte, avec le titre du plus connu : L'auteur des 
Horizons prochains. 

Gatti de Gamond (M<n« Zoé), auteur d'un 
ouvrage célèbre sur Fourier et son systhme; elle est 
connue en littérature sous le nom de A/™« Gatti. 
— Née en 181 2. 

Gavarni. Pseudonyme illustré par le dessina- 
teur dont le vrai nom était Chevalier (Sulpice). — 
Mort en 1866. 

Georges (M»€j, célèbre tragédienne, morte en 
1866, à 80 ans. Elle était née Weymer (Margue- 
rite-Georges). 

Gérard (M"e Clotilde), artiste peintre; née 
en 1810, elle a épousé en 1840 M. P^ul Juillerat, 
chef de bureau au ministère de l'intérieur, et en 
même temps poète et auteur dramatique. 

Gérard de Nerval. Pseudonyme de Labru- 
nie (Gérard), écrivain.— Mort en 186), i 47 ans. 



dby Google 



48 GËRAU. 

GéRAU. V. Augcr. 

Germain (Félix). V. Jourdan. 

Germiny (famille Le Bïgae de). Un de ses 
membres a été ministre, sénateur et gouverneur de 
la Banque. 

Gervais de Caen, médecin et ancien préfet 
de police en 1848. Son nom est Gervais^ né à 
Caen (Calvados). 

Girardet (Karl), né Charles. Peintre célèbre. 

GlRARDiN (Emile de), célèbre journaliste, né 
en 1802. Il a d'abord signé Adolphe Briant. 

Giraudeau de Saint-Gervais, médecin spé- 
cialiste, né Giraudeau (Jean), à Saint-Gervais 
(Vienne). — Mort en 1861. 

GiRAULT DE Saint-Fargeau, auteur de dic- 
tionnaires de toutes sortes, né Girault (Eusèbe), à 
Saint-Fargeau (Yonne). 

GiuSTi (M">«), femme du ténor de ce nom, et 
plus connue dans le monde parisien sous le nom de ' 
M»« Barucci (Giulia). 

GOBERT, acteur qui a eu au théâtre la spécia- 
lité des Napoléon, et dont le nom est Mongobert. 
GOMERIL (Ramon). V. Gonzales. 
GOMEZ (Melchior).V. Gonzalis. 



Digitized by CjOOQIC 



GRAHAM. ^9 

Concourt (Huot de), les frères Siamois de 
la littérature actuelle. Ils ont signé Cornélius Holf, 
en 1853, un recueil de critiques théâtrales. 

Dans la France Uttirairey M. Quérard les appelle f/uof, 
nés à Concourt (Vosges); c'est là une erreur. Le père 
des deux écrivains était M. Huot de Concourt (Marc- 
Pierre], chef d'escadron, mort en 1834. 

L'ainé, Edmond, est né en 1822 ; le second» Jules, en 
1830. 

GONZALÈS (Emmanuel-Louis-Jean), romancier, 
né en 1815. Encore au collège de Nancy, il donna 
des articles aux journaux de la ville sous les pseu- 
donymes de Henri Royer et Aaguste Stewart. A 
Paris, il écrivit à la fois dans plusieurs journaux 
sous les noms de Mdchior GomtZj Ramon Gomeril 
et Caliban. 

Gosse (Isidore de). V. Salles. 

GOUBAUX (Prosper-Parfait), chef d'institution 
et auteur dramatique, mort en 1859, à 64 ans. Il 
a écrit divers articles sous les pseudonymes de 
Pierre Aubry et Haatefeuille, — Voyez Dinaax. 

GouRDON de Genouillac, écrivain héral- 
dique, né Gourdon (Nicolas-Jules-Henn)en 1826. 

GouziEN (Armand), auteur de jolies chansons 
publiées sous le pseudonyme à^'Alain de Pont'- 
Croix. 

Graham (J.). V. Stevens. 



dby Google 



50 GRANDVILLE. 

Grandville (J.-i.)» célèbre dessinateur, né 
en 1803 Girard (Jean-Ignace-Isidore). — Mort 
en 1847. 

Grange (Eugène), vaudevilliste, né BasU 
(Pierre-Eugène) en 1810. 

Granier de Cas^agnac, homme de lettres et 
député. -— Voyez Cassagnac, 

Je veux dire, à l'adresse de qadaues journaux mal in- 
formés, parmi ceux qui contestent, la moitié de son nom 
à M. le député du Gers, qu'ils ont inexactement imprimé 
au nombre de leurs plus ou moins bons arguments celui 
que voici : « Granier Bernard- Adolphe), né en 1806 à 
Cassagnac (Gers). 1» 

Le rédacteur en chef du Pays étant né à Avéron-Ber- 
gelle (Gers) , ledit, argument tombe à néant , d'autant 
mieux que Cassagnac n'est le nom d'aucune commune 
de France. 

Granval. V. A. de Littven. 

Gravillon (Arthur de), écrivain lyonnais, né 
Péricaud de Gravillon. 

Grenier de Saint-Martin. Famille de pein- 
tres français, dont le chef, Francisque-Martin 
Grenier^ Tauteur d'Atala mourante, avait ainsi ar- 
. rangé son nom : François Grenier de Saint-Martin. 

Grimm. V. Ackard. 

Grisi (Giulia), illustre cantatrice italiennei née 



dby Google 



HALÊVY. SI 

en i8o8> et mariée en 1836 à M. Gérard de 
Melcy, dont elle vit séparée. 

Gui de la Grye. Pseudonyme de M. René 
de Chantelattze, fils du ministre de Charles X. 
C'est d'ailleurs le nom de sa mère. 

GuiNOT (Jules). V. Ed. Lockroj. 

Guinot (Eugène), célèbre journaliste et sur- 
tout chroniqueur, i^ort en 1861, et qui écrivait 
sous le pseudonyme de Pierre Durand, 11 a signé 
aussi, au théâtre, Paul Vermond. 

GUYON (M>"« Emilie), sociétaire de la Comédie- 
Française; née Gujon^ elle épousa en 1841 son 
cousin germain, Tacteur Guyon. Elle a depuis 
épousé en secondes noces un chimiste, M. Ma- 
thieUf dit Mathieu-Plessyf frère de M™ Arnould- 
Plessy, pensionnaire du Théâtre-Français. 



H 



Halbeer. V. Lasalle. 

Halévy (Léon), poète, né en 1802, frère du 
compositeur et père de Ludovic Halévy, Timmortel 



dby Google 



52 HALM. 

auteur d'Orphée aux Enfers. Il a publié des vers 
signés du double anagramme Noél Hjival. 

Halm (Frédéric). Pseudonyme du baron de 
Munch-BeUinghausenj écrivain allemand, né en 
1806. 

Halt (Robert). Pseudonyme de Charles Vieu, 
auteur du joli roman la Cure du docteur Pontalais^ 
Tun des bons livres du Catalogue d'Achille Faure. 

Hans Werner. V. Blaze, 

HarcendièRE (A. DES). V. Chesnel de la Char- 
bouclais, 

Haussonville (Comte d'), écrivain de la Revue 
des Deux Mondes ; gendre de M. le duc de Broglie. 
II appartient à la famille de Cléron d* Haussonville. 

Hautefeuille. V. Gouhaux. 

Hauterive (Comte d'), né Blanc de Lanautte 
d'Hauterive, diplomate et écrivain politique. 

Havard (Alexandre), frère du libraire Gustave 
Havard, et auteur de livres généralement édités par 
lui. Il signe Albanes, 

Heiter (Amélie). V. Saxe (Duchesse de). 

Henriquel-Dupont, célèbre graveur, membre 
de l'Institut, né en 1797. Son nom est Henriquel 
(Louis-Pierre, dit Dupont. 



dby Google 



HOUSSAYE. 53 

Herbaugues (Jules d'). Pseudonyme littéraire 
de MM« de Saint- Aignan, auteur de quelques jolis 
romans. 

Hérin (Joseph). V. SailUt. 

Hermann-LéON , Tune des meilleures basses 
chantantes qu'ait eues POpéra-Comique. Il se 
nommait Hermann (Léonard). — Mort en 1858. 

Hervé, organiste, compositeur, acteur, chan- 
teur, et je crois même un peu danseur. Il a fondé 
les Folies-Nouvelles, devenues Thidtre-Déjazet. Son 
nom est Ronger (Florimond). — Né en 182$. 

Heures (Mariie d'). Pseudonyme littéraire de 
Mme Collin (de Plancy), née Marie Laban. 

HiERRO. V. Hugo. 

HOLF (Cornélius). V. Concourt. 

Honoré, vaudevilliste, mort en 1858, etconnu 
surtout pour la jolie comédie Une mauvaise nuit est 
bientôt passée. Il se nommait Rimy (Charles-Ho- 
noré]. 

Horace. V. Raisson. 

HousSAYE (Arsène), le plus blond de nos écri» 
vains, né Housset en 1 8 1 5 . 
« Mon nom, écrivait-il à un indiscret, a deux oitho- 

5. 



dby Google 



S4 HOUSSAYE. 

graphes, mais qu'importe ! Ce qui est certain, c'est que 
c'est sous le nom de Houssayt que j'ai gagné mon pu- 
blic... » 

Il a usé de divers pseudonymes : G. de Montbey- 
raudy Alfred Mousse, lord Pilgrim^ Pierre de l'Es- 
toile^ etc. On pourrait encore lui attribuer comme 
pseudonyme le nom de Voltaire^ car un jour la 
Revue des Deux Mondes publia avec grand fracas 
de réclames un conte inédit de l'auteur de Candide 
sous ce titre : l'Arbre de science. Quand le put)lic se 
fut bien extasié, et eut bien dénigré toute la litté- 
rature du temps, pour lui jeter le style dudit Vol- 
taire à la face comme inimitable modèle, Houssaye 
avoua que le conte était de lui, et qu'il avait bel et 
bien mystifié M. Buloz^ qui d'ailleurs ne le lui a 
jamais pardonné. 

Houssaye (Henri), fils du précédent; auteur 
de livres et d'articles sur les arts. Il a signé aussi 
Georges Wemer, Comme son père, il est né Houssct 
en 184$. 

Hugo (Victor). A l'époque d*Hemaniy il signait 
Hierro les billets de faveur qu'il donnait pour voir 
sa pièce. Il s'est aussi servi du pseudonyme Victor 
d'Auverney^ personnage de Han d'Islande. Il a en- 
core signé Aristide une satire politique Les tu et les 
voiu, parue d'abord dans le Conservateur littéraire^ 



dby Google 



ISLE ADAM. s$ 

puis réimprimée dans Littérature et philosophie mê- 
lées. 

Hyacinthe, artiste du Palais- Royal, né en 
1 8 1 4, et dont le nom est Dùflost (Louis-Hyacinthe). 

Hyacinthe (Le Père), célèbre prédicateur, né 
Loyson (Charles) en 1827. 

Hyéval (Noël). V. Halévj. 



IK Marvel, auteur du joli roman fantaisiste 
les Rêveries d^un célibataire y publié dans le Moni- 
teur, Son nom véritable est Donald Mitchell, né en 
Amérique en 1822. 

Iskander. Pseudonyme du célèbre romancier 
et aussi historien russe Alexandre Herzen , né en 
1816, et actuellement rédacteur en chef du journal 
la Cloche^ de Saint-Pétersbourg. 

Isle Adam (L'). V. Audebrand. 



dby Google 



se J. J. 



J. J. Voyez Janin. 

Jacob (Bibliophile). V. Lacroix. 

Jaime. Pseudonyme du vaudevilliste dont le 
nom est Rousseau, 

JANCiGNYy écrivain, diplomate, voyageur, né 
Du Bois de Jancigny (Adolphe-Philibert). — Mort 
en 1860. 

Jane (Lady). Pseudonyme sous lequel M™* 
Pitre-Chevalier a publié quelques nouvelles. 

Janet-Lange, dessinateur, né en 1818, et 
dont le nom est Janet (Ange-Louis). 

Janin (Jules-Gabriel), né en 1804; le prince 
des critiques. Il signe Êraste à VIndèpendance 
belge, et ses fameuses initiales J, J. ont souvent 
remplacé son nom sous sa prose, mais sans jamais 
tromper personne. 

Jenneval, artiste dramatique, né Descher. Son 
père, mort en 1832, était aussi comédien sous ce 
pseudonyme. 



dby Google 



JOURDAIN. S7 

JOANNY^ ancien sociétaire du Théâtre-Français, 
né Brisebarrc (Jean-Bernard). 

Il a écrit et publié un certaiu nombre de poésies et de 
brochures d'actualité- 

Job (Le Socialiste). V. CastilU, 

Job le Rêveur. V. Ploumr, 

JOBERT DE Lam BALLE, médecin célèbre mort 
en 1867. II est né simplement Jobcrty à Matignon 
(C6te-d'0r)^ tandis que M . Vapereau le fait naître 
(où a-t-il puisé ce renseignement?) à LambalU 
(Côtes-du-Nord). 

JOLIET (Charles), l'élégant auteur du joli et 
touchant récit le Romande deux jeunes mariés. Il a 
écrit sous plusieurs pseudonymes : Maurice Brepson, 
Jacques Olliviers, etc. 

Je donnerais bien les autres, mais comme je ne les con- 
nais que par les Pseudonymes du jour, dont Joliet, dans 
la belli(]ueuse préface qu'il a insérée à leur tête, défend le 
pillage indiscret, je m'abstiens. Mais je puis peut-être dire, 
sans me compromettre, — au moins ladite préface ne 
me le défend pas,— que Joliet a été employé au ministère 
des finances avant d'être journaliste. 

JOUAUST (Damase), le seul imprimeur de tous 
les vrais bibliophiles, a signé Jouot des articles de 
théâtre dans un journal spécial. 

Jourdain, philosophe et membre de Tlnstitut, 
né Bréchillet Jourdain (Charles^Marie-Gabriel). 



dby Google 



6o LABAT. 



Labat (Eug.). V. Cavazzi 

La BéDOLLIère , l'un des principaux rédac- 
teurs du SikUy né en 1814 Emile Gigault. Il a' 
ajouté à son nom celui de son oncle le comte de la 
BidolHïn. 

Laboulaye (Ëdouard-René), de rinstitut, au- 
teur de Paris en Amtriqut^ qu'il a signé René Le- 
febvre, première moitié de son nom, qui est Lefebvre- 
Laboalaje. 

Lacombe (Louis). Pseudonyme du pianiste et 
compositeur Louis Trouillon^ né en 1818. 

Lacour (Louis), écrivain et éditeur de la So- 
ciété des auteurs dramatiques. Il a signé aussi 
G. Vorlac, 

Lacressonnière^ acteur de mélodrames, né 
en 1819 Lesot de la Penneterie (Louis-Charles- 
Adrien). 

Lacressonnière (Mnie)y femme du précédent, 
morte en 1859. Née Marguerite Cérimer^ elle avait 
été d'abord M"« P«/TKr avant de devenir M«« Lfl- 
cressonniïre. 



Digilized by LjOOQIC 



LA GRANGE. 6i 

Lacroix (Paul), écrivain, né en 1806, et beau- 
coup plus connu sous le pseudonyme de bibliophile 
Jacob, II a aussi signé Pierre Dufoury Antony Da- 
bourgy etc. 

Lacroix (Octave), écrivain et poète distingué^ 
né Lacroix de Crespel en 1829. 

Lafage (Adrien de), compositeur et auteur 
d'écrits sur la musique, mort en 1862, à 57 ans. Il 
se nommait Lenoir de la Page (Juste-Adrien). 

Lafayette (Famille de). De la descendance 
du célèbre général, dont le nom était Moùer de La- 
fayette. 

Lafontaine. Pseudonyme du sociétaire de la 
Comédie -Française né Thomas (Louis-Marie- 
Henri) en 1826. 

Lagardie (Horace de). Pseudonyme sous le- 
quel une grande dame» Mi°« de Peyronnet, a 
chronique — et chronique encore — au Temps, à la 
Revue nationale, et aujourd'hui aux Débats. 

La Genevais (F. de). Pseudonyme qui sert de 
masque, à la Revue des Deux Mondes, à tous ceux 
qui ne veulent pas signer les articles qu'ils y pu- 
blient. 

La Grange (Marquis de), sénateur et membre 

6 



Digitized by CjOOQIC 



62 LA GUÊRONNIÊRE. 

de PlnstitQt, né Lelihre, marquis de La Grange et 
de Fournies, en 1796. 

La Guéronnière (Vicomte de), sénateur et 
publiciste politique, né en 18 16. Le nom de sa 
famille est Dubreuil Hellïon de La Guironnihre. 

Lajarte (Th. de), l'une des victimes musi- 
cales de l'autocrate Carvalho, qui attend, comme 
tant d*autres jeunes compositeurs , que Mozart et 
M. Gounod ne fassent plus d'argent au Théâtre- 
Lyrique. Il a pris comme écrivain le pseudonyme 
de Pierre d'Arche, nom de sa mère. 

Lalanne (Léon-Louis), célèbre ingénieur, né 
Chritien-Lalanne en 1 8 1 1 . 

Lamartine, poète illustre, né Alphonse-Marie- 
Louis Prat de la Martine en 1 790. 

Lambert-Thiboust, auteur dramatique, né 
en 1827 Tkiboust (Pierre- Antoine- Auguste). 

« J'ai pris le pseudonyme de Lambert^ — m'écrivait 
Thtboust , précisément quelques jours avant sa fin fou- 
droyante et prématurée , et en réponse à une lettre que 
je lui avais adressée à propos de ce volume même, — en 
commençant la carrière du théâtre, et plus tard j'ai joint 
ce pseudonyme à mon véritable nom, au()uel il est si bien 
resté soude, que le public, qui veut bien s'occuper de 
moi, ne les a plus jamais séparés l'un de l'autre... » — 
(4 juillet 1867.) 

Il est mort le 9 du même mois ( 



dby Google 



LA ROQUE. 63 

Lambquin (M»«), duègne excellente que le 
Théâtre-Français a eu le tort de laisser partir. 
Née en 181 1, elle a joué longtemps sous son nom 
de famille Estelle Cuinard, et n'a pris au théâtre 
celui de son mari que plusieurs années après son 
mariage. 

Lamennais (L abbé de), célèbre écrivain, mort 
en 1854. Il se nommait Robert (Félicité) de La- 
mennaisy terre qui a donné son nom à sa famille. 

La Messine (Juliette). Pseudonyme littéraire 
de M°>« Juliette Lamher, 

Lampsonius (E.). Pseudonyme du dessinateur 
Lorsaj (Eustache)^ qui^ au Figaro, a encore signé 
George Davidson, 

Langlois (Th.). V. Lorj. 

Lansfeldt (Comtesse de). V. Lola-Montïs. 

Laprade (Victor de), l'un des quarante pour 
la poésie, né en 1812 Richard de Laprade. 

La RiBOisiÈRE (Comte de), sénateur, né Baston 
de La Rihoisiïre (Honoré) en 1788. 

La Rochejaquelein (Le marquis de), séna- 
teur, mort en 1866, à 61 ans; il était né Duvergier 
de La Rochejaquelein. 

La Roque. V. Boyer. 



dby Google 



64 LAROQUE. 

Laroqub (Louis). V. NicoUe. 

La Rounat (Cliarles de), homme de lettres, 
né en 1818, ancien directeur de l'Odéon. Son nom 
est Rottvenat (Aimé-Nicolas-Charies). 

Lasalle (Albert DE), petit-fils de Tillustre gé- 
néral de cavalerie de ce nom sous le premier Em- 
pire. Il rédige ta chronique musicale du Monde il- 
lustré. Il a encore signé Halbeer. 

Laspre (Sylvain). V. Veuillot. 

Lassène (Ed.). V. Rabutaux. 

Lassouche, Tun des excellents farceurs du 

Palais-Royal, né en 1828 Bouquin de Lassoucke. 

Le récit des journaux attribuant à cet amusant comé- 
dien d'abord le titre de baron, puis un héritage inespéré 
de plusieurs millions, n*est qu'une double invention — 
démentie d'ailleurs par Lassouche lui-même — de quel- 
que chroniqueur aux abois. 

Latour (Antoine de), écrivain, né en 1808 
Tenant de Latour. 

Latour ( Charlotte de ). Sous ce nom 
Mm« Louise Cortambert a signé son livre le 
Langage des Fleurs, 

Latour de Saint-Ybars, poète dramatique, 
né Latour (Isidore), à Saint-Ybars (Ariége). 

La Trémolière. V. Pana-Trimolure. 



dby Google 



LAUZANNE. 6$ 

Launay (Vicomte de). Pseudonyme rendu cé- 
lèbre par M"** Emile de Girardin, née Delphine 
Gay, et sous lequel elle publia, au journal la Presse^ 
)7 LtUrts parisiennes^ depuis réunies en volumes. 
— Morte en 183 5, à 5 1 ans. 

Laurencin, auteur dramatique, né en 1806 
Fromage-Chapelle (Paul-Aimé). Il a encore signé 
d*Auvrajy Léonard, Lucy, etc. 

Laurent (Marie), célèbre actrice du boulevard, 
née Marie Lugutt en 1826. Elle a épousé en pre- 
mières noces le baryton Laurent , mort en 1832; 
quelques années plus tard elle s'est remariée avec 
un autre acteur du nom de Desrieux, 

Mais pK>urquoi M. Vapereau, dans la )• édition de 
son Dictionnaire , fait-il épouser à M^e Laurent son 
deuxième mari en 1849, alors qu'il fait mourir neuf 
lignes plus haut le premier en 1852? Ce qui lui fait 
épouser le second du vivant du premier ! 

Laurent de l'Ardèche, écrivain politique, 
né Laurent (Paul-Mathieu) à Bourg-Saint-Andéol 
(Ardèche). 

Lauzanne, vaudevilliste, né en 180$ Lauzanne 
de Vaux-Roussel, auteur avec Ouvert, son beau- 
père, des principales pièces créées par Arnal. 

On lui doit, entre autres, une curieuse parodie é'Her- 
naniy dont le titre seul estdéjà une trouvaille : Hamali^ ou 

6. 



dby Google 



66 LAVARENNE. 

la Contrainte par cor. On y entendait des vers tds que 

ceux-ci : 

QuasifoL 

mon doax mattre 
Quel sera ton signal pour te faire connaître i 

Hamali. ^ 

Écoute, mon enfant, tu connais bien ma voix ? 

QuasifoL 
Oui, certes ! 

Harnali. 

Dans ma main je frapperai trois fois. 

Lavarenne. V. Monnais, 

Lavergne (Alexandre DE) , romancier né en 
1808 de Lavaissiïre de Lavergne. 

Lavergne (Léonce de), de la Reviu des Deux 
Mondes. Né Guilhaud en 1809. Il a aussi écrit 
sous le pseudonyme de Saint-Laurent (Charles). 

La Villegille, ancien officier, devenu archéo- 
logue, né en 1803 Nouail de la Villegille (Paul- 
Arthur). 

La Villemarqué (Vicomte de), savant mem- 
bre de rinstitut, né en 1812 Hersart de la Ville- 
marqul (Théodore). 

Lebbl. Pseudonyme de l'acteur connu du Cirque 
et du Châtelet, né en 1802, et roi, de par la grâce 
de MM. Dennery et consorts, de toutes les féeries 
imaginables. Il se nomme Compan. 



dby Google 



LEGRAND. 67 

Leblanc (Léonie), actrice de vaudeville beau- 
coup plus célèbre pour sa beauté et ses aventures 
— que je n'ai point à raconter ici — que pour son 
Ulent. Elle est net Lionidey place Royale, àPhôtel 
Charlemagne, dont son père était le portier. 

Lebrun (Camille). V. BassanvilU. 

Lecomte (Jules), écrivain, mort en 1864, à 
50 ans. Il a aussi écrit sous les divers pseudonymes 
de Van Egelgom , Du Camp (nom de sa mère)> 
André (au Monde illustré), etc. 

Ledoux (Xavier). V. Blanquet, 

Ledru-Rollin, avocat et homme politique, né 
en 1808 Lcdru (Alexandre-Auguste). Son deuxième 
nom, R0////1, est celui de sa grand'mère, qu'il prit 
pour se distinguer d'un confrère homonyme. 

Lefebvre (René). V. Laboulaye. 

Lefèvre-Deumier (Mme), née en 1822 Marie- 
Louise Roulleaux Dugage, artiste sculpteur, veuve 
en 1857 de M. ^^fi^re, écrivain, dit Lefbfre-Dm- 
micr. 

Le Gai (Hilaire et Eugène). V. Passard. 

Legrand (Charies-Dominique), mime célèbre, 
né en t82o, et plus connu sous le nom fabriqué de 
Paul Legrand. 



Digitized by CjOOQIC 



68 LEMOINE. 

Lemoine (Adolphe), plus connu sous le pseu- 
donyme de Montigny. Ancien artiste du Théâtre- 
Français, puis directeur de théâtre. Mari de la 
regrettable Rose Chéri. — Né en 1812. 

Léo (André). Pseudonyme sous lequel M"** 
Champseixj née en 183 1, et femme du journaliste 
de ce nom, a publié quelques romans remarqués. 
Elle a fabriqué son pseudonyme avec les prénoms 
de ses deux enfants. 

LÉONARD. V. Laurencin. 

LÉONCE. Pseudonyme de l'auteur dramatique 
Ltf ar^n^ot (Ladislas), mort en 1862. 

Leontine, artiste de la Gaîté, que je n'ai en- 
tendu nommer que a la grosse Léontine », née 
Carben (Léontine). 

Pourquoi M. Joliet la nomme-t-U Lupperger? 

Le Poittevin. V. Poidevin. 

Le Rat. V. Vitu. 

LÉRIS (De). V. Desroziers. 

Lermin (Comtesse de). Pseudonyme de Mme 
Andryane» née Merlin (de Douai) , et femme du 
célèbre prisonnier. Elle a écrit sous ce nom un 
Théâtre chrét'un à l'usage des couvents (1840). 

Lespès (Napoléon), le Timothéc Trimm du 



dby Google 



LÊVY. 69 

Petit Journal; de son prénom il a fait Lio^ et il 
est ainsi devenu, de par sa volonté, a le Comman- 
deur Lio Lespls » du journal l* Audience {\%}^^s)t 
où il a publié sous ce nom un fameux roman dont 
voici le titre textuel : les Yeux verts de la Morgue^ 
par le lugubre commandeur Léo Lespïs. Léo Lespès 
a également signé de Tanagramme SepseL 

Letulle. V. Félix. 

Leuven (Adolphe de). Pseudonyme du direc- 
teur actuel de TOpéra-Comique (depuis 1862), plus 
connu encore comme auteur dramatique. 

M. de Leuven descend d'une illustre famille suédoise; 
son père, le comte Ribbing , qui avait pris part au com- 
plot dont Gustave III fut la viaime en 1792, fut banni 
de Suéde et vint se réfugier en France, où son fils Adol- 
phe naquit en 1800. 

M. de Leuven a encore pris quelquefois le pseu- 
donyme de GranvaL 

Léveillé de Charenton. V. Dartois. 

LÉVY (Ëliphas). Pseudonyme de Tabbé Con- 
stant, auteur de la fameuse Bible de l'humanité. 

Il quitta les ordres , comme on les quitte — difficile- 
ment et incomplètement ; il trouva cependant le moyen 
de se marier, ce que les prêtres qui ont jeté le froc par 
dessus les moulins n'ont pas toujours pu faire. Son mé- 
nage, d'ailleurs, ne fut pas longtemps heureux ; les époux 
se séparèrent, et l'abbé Consunt se fit magicien. Sous le 



dby Google 



70 LHÉRmER. 

nom d*Éliphas Livy il pratiqua la haute magie, et il a 
même publié sur sa doctrine et sur ses idées un Rituel 
qui est assez connu. — Voyez Claude Vignon. 

Lhéritier , nom sous lequel joue, au Palais- 
Royal , l'une des meilleures a ganaches » du ré- 
pertoire comique contemporain. Il est né Thomas 
(Paul) en 1809. 

Ligne (Famille princière de), aussi connue en 
France qu'en Belgique, d'où elle est originaire. Le 
nom de son représentant est Lamoral (Eugène), 
prince de Ligne ^ d'Âmblise et d'Ëpinojy sénateur 
belge, grand d'Espagne, né en 1804. 

LiND (Jenny), célèbre cantatrice, née en 1821, 

et mariée au compositeur Otto Goldschmidt. 

Pourquoi, dans la 3* édition de son Dictionnaire des 
Contemporains j M. Vapereau fait -il mourir en 1860 cette 
cantatrice, qui ne s^est jamais plus plantureusement 
portée? 

LiSTENER (Richard), vaudevilliste, né Charles 
Ménétrier, 

LOCKROY, auteur dramatique, né en 1803, a 
écrit pour Arnai le fameux Passé minuit. Son nom 
est Simon (Joseph-Philippe). 

LoCKROY (Edouard), fils du précédent, et né, 
comme lui^ Simon, Il a signé Jules Gambier^ et 
encore Jules Guinot. 



dby Google 



LOURDOUEIX. 71 

LOLA-MONTÈS, danseuse, actrice et maîtresse 

royale , née Porris y Montez (Maria-Dolorès) en 

1819. 

En 18) (, elle épouse un officier anglais du nom de 
James. En 1846, le roi Louis I^r, de Bavière, la crée 
comtesse de Lansfeldt pour la remercier d'avoir bien 
voulu accepter à sa cour le rôle Louisquatorzien de mat- 
tresse en titre. En 1849, «t ^^ vivant même de son pre- 
mier mari, elle épouse M. Héald, autre officier anglais. 
Poursuivie comme bigame, elle s'enfuit aux États-Unis, 
où elle donne des représentations dramatiques, jouant 
elle-même son propre rôle dans sa propre histoire qu'elle 
a mise en scène. Enfin elle devient subitement extra -bi- 
gote, et meurt d'une attaque de paralysie dans la misère 
et l'abandon en janvier 1861. 

LORENCEZ (Comte de), général qui dirigea la 
première expédition envoyée au Mexique en 1861. 
Il est né Latrillt de Lorencez. 

Sa mère était fille du maréchal Oadiaot, duc de 



Lorrain (Camille). V. Babou. 

LosiER. V. Danois. 

LouDUN (Eugène), journaliste, né en 1818 
Eugène Balleygu'ur. 

LOURDOUEIX (Baron DE) , propriétaire de la 
Gazette de France, mort en 1860, né Lelarge de 
Lourdoueix (Jacques-Honoré). 

LOURDOUEIX (M»« DE), femme du précédent; 



dby Google 



72 LOVY. 

elle a également écrit dans la Gazette de France. 
Née Sophie Vessier^ elle avait épousé, en pre- 
mières noces, un riche commerçant, nommé Pan- 
nier^ qui fut ruiné par la chute de TEmpire. 

LoVY (Jules), journaliste, né en 1801. Il a 
fondé le Tintamarre avec Commerson en 1843. Il a 
signé successivement Eug. Desmarres, Th. LangloiSy 
Jérôme Soldiïze, Lionidas Prud'homme , et même 
Citrouillardy pseudonyme de son collaborateur 
Commerson. 

LUBIZE, auteur dramatique, né Martin (Pierre- 
Henri) en 1800, et mort en 1863. 

LUCY. V. Laurencin. 

LURINE (Louis), homme de lettres, ancien di- 
recteur du Vaudeville, mort en 1860. Il a quel- 
quefois écrit sous le pseudonyme de Loais de 
Burgos. 

LUSSAN (Paul DE). V. Pittaud Deforges. 

Lyden(M. de). Pseudonyme de l'écrivain Jules 
Meilheurat, auteur de la spirituelle petite brochure 
Voyage autour d^une robe à volants (1857}. 

Lyonell. V. DacHn. 



dby Google 



MALTE-BRUN. 73 

M 



Mabire (Mrae Lucie), artiste dramatique, cé- 
lèbre au boulevard, et morte en 1856, à 34 ans. 
Elle avait épousé en. 18 51 M. Edouard Plouvier^ 
auteur dramatique. 

Mac-Keat (Augustus). V. Maquct, 

Magin (Alfred- Joseph- Auguste), professeur cé- 
lèbre, né en 1 806, et plus connu sous le nom ar- 
rangé de Magin-Marrens. 

Mahalin (Paul), journaliste sous son nom et 
sous les pseudonymes de Aimé Kienniy Mary Mer» 
cier et Georges Fontenay, 

Maillard (Frédéric). V. Prieur, 

Maillard (Georges), le bulletinier quotidien 
et toujours bien informé du Figaro^ où il signe 
souvent aussi Darmaillj, 

Maille-Saint-Prix, peintre de paysages, né 
Maille (Louis-Antoine). 

Malte-Brun (Victor-Adolphe), géographe cé- 
lèbre, né en 18 16. Son père, qui éuit aussi homme 



Digitized by CjOOQIC 



74 MANTEAU BLEU. 

de lettres, se nommait Bruun (Malte-Conrad), dit 
Brun. 

Manteau bleu (L'homme au petit). V. Cham- 
pion, 

Manuel. Pseudonyme de l'ancien secrétaire 
du duc de Morny, Ernest VÊpine^ devenu conseil- 
ler référendaire. Il a signé ainsi divers ouvrages 
de littérature et de théâtre. — Né en 1826. 

Manzoni. V. Audebrand. 

Maquet (Auguste), auteur dramatique, né en 
1813. Il a signé Paul V Édile des articles dans la 
Revue municipale. 

Dans une des listes de personnes enrôlées pour assu- 
rer le succès de la première représentation d^Hernani, 
d'orageuse et tapageuse mémoire, on trouve, en compa- 
gnie de Th. Gautier, Pétrus Borel, Balzac, Berlioz, Ca- 
bat, Préault, Bouchard/, Gigouz, Langlé, Piccini, etc., 
Auguste Maquet, sous le nom iriandisé de Augustus 
MaC'Keat. 

Marcelin, fondateur du journal la Vie Pari- 
sienne^ né Emile Planât. 

Marcello. Pseudonyme d'une très-grande et 
illustre dame, la duchesse de Colonna de Casti- 
glione-Aldovrandi, née Adèle d'Affry, devenue 
sculpteur de mérite.. Née en 1837, Marcello était 
veuf — ou mieux veuve — en 1857, après six 
mois de mariage. 



dby Google 



MARIO. 75 

Marcellus (Comte de), écrivain et diplomate, 
ami de Chateaubriand, avec lequel il a eu une cé« 
lèbre correspondance intime, publiée depuis. Il se 
nommait Demartin du Tirac (Jean-Charles-André). 
Le comté de Marcellus (Guienne) appartient à sa 
famille depuis plusieurs siècles. 

On lui doit la Vénus de MilOy qu'il fit acheter par 
Louis XVII I, en 1S20, et qu'il rapporta lui-même en 
France. 

Marc-Fou RNiER, directeur de la Porte-Saint- 
Martin, né Fournier (Marc). 

Marchal de Calvi, célèbre médecin, confé- 
rencier et l'un des plus grands séides de V. Hugo, 
né Marchal à Calvi (Corse) en 181 2. 

Marc-Michel, célèbre vaudevilliste, né en 
1812 ilficA^/(Marc-Antoine-Amédée). Il a d'abord 
publié des poésies sous le pseudonyme de Scribo- 
manc Job; plus tard, il a encore usé du pseudo- 
nyme Paul Dandri^ également commun à quelques- 
uns de ses collaborateurs. 

Marc-Pontin. V. Pontmartin. 

Marguerite (Mii«). V. Raisson. 

Mario. Pseudonyme du célèbre ténor des Ita- 
liens, né marquis de Candia (Giuseppe), en 1808, 
à Turin. 



dby Google 



76 MARSAY. 

Marsay (L. de). V. Fizelârc (De la). 

Martin (Eusèbe). V. Noriac. 

Martin de Moussy, médecin et voyageur, né 
en 1810 Martin, à ilfoiui) (Seine-et-Marne). 

Martrille (Jean de la). V. Dasolier. 

Marty-Laveaux, écrivain, ancien élève de 
récole des Chartes, né en 1823, et fils de Tacteur 
Marty. Il a joint à son nom gslui de son grand- 
père DelaveauXy en le diminuant. 

Mary-Lafon, écrivain, né en 18 10, et dont le 
nom est Lafon (Jean-Bemard-Marie). 

Massé (Félix-Marie), compositeur de musique, 
né en 1822, et plus connu sous le prénom de Victor 
qu'il a pris arbitrairement dans sa signature artis- 
tique. 

Masseras, directeur du Courrier français de 
New-York. Il a souvent signé Dervilliers (Georges), 

MasSON (Michel), romancier et auteur drama- 
tique^ né en 1800 Gaudichot (kugastt-UkM), 

Matharel de Fiennes, ancien chroniqueur 
théâtral du SiïcUy né en 1814. Il a souvent sim- 
plement signé Matharel, et il a donné quelques 
vaudevilles sous le pseudonyme de Senneif^ qui est 
son nom retourné. 



Digilized by LjOOQIC 



MÉLESVILLE. 77 

Mathieu-Meusnier. Pseudonyme du sculp- 
teur Mathieu (Roland). — Né en 1824. 

Maubreuil (Armand de Beaurcgard de Guerry, 

comte de), né en 1783. 

Ancien chambellan de la reine Jérôme Napoléon , de 
Westphalie; il fut accusé, en 181 (, de lui avoir volé ses 
diamants. Lors de l'entrée des alliés à Paris, en 18 14, on 
le vit traverser les rues de Paris avec une croix de la 
Légion d'honneur attachée à la queue de son cheval. 
(Voyez l'Histoire des deux Restaurations d'Ach. de Vau- 
labelle, tome III.) 

Maule (Clovis DE). V. Bait. 

Maurice (Charles), journaliste, auteur drama- 
tique, critique, etc., né en ij^i . Maurice Des- 
combes (Jean-Charles-François). Il a également 
signé Tricote! (François- Charles) quelques bro- 
chures oubliées. 

Maurice (Etienne). V. Dusolier, 

Max. V. Bonnelier. 

Max. V. Vallès. y 

Meilhan (Edgard de). V. Bern^, 

Meissonier (Jean-Louis-Emest), peintre cé- 
lèbre, né en 181 3 Meissonnier. 

MÉLESVILLE. Pseudonyme illustré au théâtre 
par l'auteur dramatique Duveyrier (Anne-Honoré), 

7. 



Digilized by LjOOQIC 



78 MENDEZ. 

mort en 186$, à 78 ans. Son fils a publié plusieurs 
pièces non jonées, sous le double nom de Davqfrùr- 
MêlcsvUic fils. 

Mendez (M"*}, cantatrice de TOpéra, où elle 
a chanté beaucoup de suivantes, qui ne chantaient 
pas grand'chose. EUe est née Loustonneau, 

Mercey (Frédéric de), directeur des Beaux- 
Arts, peintre^ membre de l'Institut et littérateur, 
mort en 1860. Il était né Bourgeois de Mercey. 

Mercier (Mary). V. Mahalin. 

Mercier (Pol), auteur dramatique, né en 
1819 Mercier (Polydorc). 

Méric-Lalande (Mm« Henriette de), célèbre 

cantatrice, née Lalande, et longtemps connue sous 

son nom de jeune fille. Mariée en 1822 à M. Jules 

MériCy lui-même artiste distingué, elle a continué 

sa carrière sous le double nom de Méric-Lalande, 

— Morte en 1867. 

La particule qui a très -souvent précédé son nom sur 
les affiches ou dans les journaux ne lui a jamais légale- 
ment appartenu. 

Mériclet (A.-G. de], publiciste, né Guillon. 

Merville. Pseudonyme du vaudevilliste Ctf- 
miu (Pierre-François). — Né en 1780. 



dby Google 



MILLAU D. 79 

Meuret (André). Pseudonyme de l'écrivain 
Ferdinand Hinaux. 

Meyer (Adolphe). Pseudonyme du journaliste 
danois Goldschmidt (Meyer), né en 1819, et qui a 
aussi écrit des romans. 

Meyerbeer (Giacomo), illustre compositeur, 
né B«r (Meyer-Liebmann). — Mort en 1864, à 
73 ans. 

Michael. V. Attdebrand. 

MiCHEL-LÉVY frères, célèbres éditeurs de la 
rue Vivienne et du boulevard des Italiens. L'atné, 
Calmann L/vy, est né en 18 19; le second^ Michel 
Lhy, en 1821; un troisième frère, Samaeli qui a 
été un moment leur associé, les a depuis longtemps 
quittés. 

MlLLAUD (Moïse), banquier, vaudevilliste et 
directeur de journal, né en 1813. 

M. Millaud 9 eu entre les mains , depuis le commen- 
cement de sa carrière, les journaux suivants : 

Le Lutin (à &i%auz). 

Le Gamin de P^ (1835). 

Le Glaneur {iS}6t 

Le Négociateur [iB^S)^ 

L'Audience [iS}<)). 

La Liberté (i^4S). 

Le Journal des chemins de fer (1848). 

Le Conseiller du peuple (1848). 

Le Journal des actionnaires [1%$^)* 

La Presse (1857). 



dby Google 



y^ 80 MILNE-EDWARDS. 

ht Petit Journal (186)), dont le succès donna lieu i 
h création du Journal illustré^ puis du Journal politique 
et littéraire^ de la Revue populaire, de la Revue pour tous, 
éin Nouvel illustré, etc. 

M. Millaud a écrit an vaudeville sous le pseu- 
donyme de Frascati. Il a encore signé, de son nom 
renversé Duallim, beaucoup d'articles dans ses di- 
vers journaux. 

Milne-Edwards, de Tlnstitut, né en 1800 
Edwards {MUm). 

MlLON. V. Thihaudeau. 

MiNiMUS. V. Desolme. 

Miolan-Carvalho (Min«), cantatrice célèbre, 
née Miolan (Marie-Caroline). Elle chantait, avant 
son mariage, sous le nom fabriqué de Félix-Mio- 
Un. Son nom légal est aujourd'hui M«i« Carvaille. 
— V. Carvalho. 

MiRBEL (Elisa DE). Pseudonyme de M"» la 
baronne Decazes, auteur de romans à la Revue 
des Deux Mondes, et fondatrice, en 1849, de la 
revue la Révolution littéraire, 

MiRECOURT (Eugène DE). Pseudonyme de 
Jacquot (Eugène), né à Mirecourt (Vosges), en 
1812. 

Auteur de petites biographies un peu trop personnelles, 
et dont les révélations indiscrètes, souvent combattues et 



dby Google 



MONCLAR 81 

démenties jusque devant les tribunaux, ont fait jadis le 
succès. 

MOGADOR. Pseudonyme tristement illustré par 
Mil» Vinard (Céleste), devenue comtesse Lionel 
de Moreton-Chabrillan, et qui a été tour à tour 
danseuse, comtesse, écrivain, actrice, et même un 
peu chanteuse. 

MOLÈNES (Paul DE), écrivain de la Revue des 
Deux Mondes^ où il a publié de jolis romans. Offi- 
cier dans l'armée, il prit le nom de sa mère comme 
pseudonyme. Son père, M. Gaschon, était conseil- 
ler à Paris. — Mort d'une chute de cheval en 
1862, à 41 ans. 

MOLÉRI, vaudevilliste, né en 1802. Spn nom 
est Demoliïre (Jules-Hippolyte). Il a encore signé 
Molérie et de Molêry. 

MONBELLI (M"'*). Les journaux ont annoncé 
les débuts à TOpéra-Comique , dans un opéra 
inédit d'Auber, d'une cantatrice Viont ce pseudo- 
nyme cacherait le nom véritable , et qui ne serait 
autre que M™« Crémieux, belle-fille de l'illustre 
avocat, ancien ministre de la justice de la Répu- 
blique de 1848. 

MoNCLAR (Marquis DE), célèbre économiste, 
né en 1807 de Ripert de Monclar. 



dby Google 



82 MONGLAVE. 

MONGLAVE (Eugène de). Pseudonyme de 
François- Eugène Garay, né en 1796; journaliste, 
biographe, romancier et publiciste politique. Il a 
encore signé Albert DevilU et Maurice Dufrcsne, 

MONNAIS (Edouard), écrivain et inspecteur des 
théâtres, né en 1798. II a pris en littérature les 
pseudonymes de Lavarenne et de Paul Smith. 

MONROSE, sociétaire du Théâtre- Français, né 
en 1809, et fils du célèbre Louis Barrizin , plus 
connu sous le pseudonyme de Monrose. 

MONTALIVET (Comte de), ancien ministre de 
Louis-Philippe, né Bachasson de Montalivet en 
i8oi. 

MONTBERT (Roger de). V. Bernrj. 

MONTBEYRAUD (G. DE). V. Houssaye. 

MONTDIDIER, acteur du boulevard, né La- 
briche, 

MONTÉPIN (Xavier DE), romancier, né en 
1824 Aymon de Montipin, 

MONTFERRAND. Pseudonyme de l'architecte 
Auguste Ricard, — Mort en 1858, à 72 ans. 

Né à Paris, il passa sa vie en Russie coaime architecte 
des czars et professeur à l'Académie de Saint-Pétersbourg. 

MONTFERRIER (Alexandre DE), célèbre mathé* 



dby Google 



MOREAU* 8) 

maticien, hé Sarrazin de Montferrier. — Mort en 
1863. 

MONTGAILLARD (Jean de), agent et écrivain 
politique. Son vrai nom était Roques (Jean-Ga- 
bricl-Maurice). — Mort en 1841. 

MoNTiGNY. V. Lemoine. 

Mont-Rond (Maxime de). Nom dérangé de 
récrivain Fourchiut de Montrond (Clément-Ma- 
xime), né en 1805. 

MOREAU (MUe Ëlise), dame poète; elle publie, 
depuis 1837, son petit volume de vers tous les 
deux ou trois ans. 

Elle a épousé, en 1853, M. Gagne (Paulin), l'excen- 
trique auteur de PUnitéidej poème de plus de ^,000 vers, 
« candidat universel , surnaturel et perpétuel à la dépu- 
tation », créateur de la méthode de langage de sa façon 
qu^il avait intitulée la Gagnemonopanglotte, et enfin écri- 
vain intarissable produisant prose et vers sur toutes choses, 
à tout propos, au jour le jour, et à tout moment , pour 
la réformation, l'amélioration et le salut constant de 
rhumanité malheureuse. 

MORE AU (Eugène), auteur dramatique, né en 
1806. Son nom est L^mom^ (Louis-Isidore-Eu- 
gène). 

Ne pas le confondre avec Eugène Moreaa , seaétaire 
des Variétés, puis directeur du théâtre Beaumarchais, 
qui a aussi écrit quelques comédies » et qui est né en 
1816. 



dby Google 



84 MORTIMER-TERNAUX. 

Mortimer-Ternaux, auteur de travaux his- 
toriques, né en 1808 Ternaux (Mortimer). 

MORTONVAL, journaliste, historien et roman- 
cier, né en 1780, et dont le nom est Furcy-Gaes- 
don (Alexandre). 

Mousse (Alfred). V. Houssaji, 

MuHLBACH (Louise). Pseudonyme de M™* 
Clara Mundt, née en 1808, femme de Técrivain 
allemand de ce nom, et elle-même auteur de ro- 
mans nombreux. 

Muriel (Auguste), rédacteur en chef du jour- 
nal le Courrier des Hôtels , et aussi un peu photo- 
graphe, né Durrieu (Auguste). 

Mustapha. Pseudonyme du capiuine d'état- 
major Théodore Jung, né en 1835, et dont le père 
était si excellent dessinateur. 

Th. Jung est lui-même très -habile aquarelliste. 

N 

Nadar. Pseudonyme du photographe, écrivain 
et aéronaute Félix Tournachon, né en 1 820. 

Nanteuil. Pseudonyme du sculpteur, mort 



dby Google 



NICOLLE. 8s 

membre de FInstitut en 1865, et dont le nom était 
Lebauf (Charles-François). 

Naptal-Arnault (M™«), née Genevihe Pla-- 
naty artiste dramatique. 

Jeune fille , elle s'est fait nn pseudonyme par ana- 
gramme, et Ta conservé en se mariant avec Alphonse 
Amault, ancien acteur du boulevard, mort en 1860, et 
l'un des auteurs du drame Les Cosaques^ qui a eu tant 
de vogue en 18 j 3. M™* Naptal-Arnault est belle-sœur 
de Lucien Amault, directeur de l'Hippodrome. 

Nathalie (M"«), sociétaire de ta Comédie- 
Française, née en 1817 Zaïre Martel, 

Navery (Raoul de). Pseudonyme masculin de 
M"*« Marie de Navery, poète et romancière, née 
en 1831. 

NÉMO.V.Pènrpe)., 

Neuville, acteur célèbre sous le dernier règne 
par la perfection avec laquelle il imitait les per- 
sonnages de tous les genres, né Dubourg (Félix- 
Auguste). . 

Newill. V. Basset. 

NiCOLLE (Henri), journaliste et auteur drama- 
tique, né en 1819. 

En 1840, il a publié, sous le pseudonvme de Louis 
Laroquey une grotesque parodie de V Agnès de Méranie^ 
de Ponsard. sous ce titre : La Nièce de Mélanie, tragédie 
bouffonne. Il a encore signé Lucien de Rubeapri, 

8 



Digitized by CjOOQIC 



8é NICOU-CHORÔN. 

Nicou-Choron, directeur de l'école de mii- 
siqae classique religieuse, né en 1809. Il a joint i 
son nom Nicou (Stephano-Louis), celui de Choron^ 
son beau-père, mort en 1834^ et fondateur de la- 
dite école. 

NiLAS. V. Salin. 

NOBLET (MWc Lise), célèbre danseuse de TO- 
péra, femme du chanteur Dupont, dit Alexis. 

NOELC (Pctrus). V. Galoppe d'Onquairc. 

NORE (A. DE). V. Chcsnd de la Charbouclais. 

NORIAC (Jules). Lisez ce pseudonyme à Ten- 
vers, et vous aurez le vrai nom de Paimable écri- 
vain du 101* et de /<i Bêtise hamaine, né Cairoa 
(Claude-Jules) en 1827. Il a encore signé Arj 
Sauvage et Eushbe Martin. 

Nos (Sophie DES). Pseudonyme de MU« Sophie 
Panniery fille du premier lit de M>b« de Lour- 
doueix (voyez ce nom). Mariée à M. Brisset, ré- 
dacteur de la Gazette de France^ elle a souvent 
écrit dans ce journal sous son pseudonyme. 

NuiTTER, librettiste, vaudevilliste et avocat, 
né Truinet (Charles) en 1828. 

NUMA (Armand), auteur dramatique, né Jan* 
tard (Armand-Numa). 



dby Google 



ORELIE-ANTOINE. 87 

NUMA. Pseudonyme de l'excelieBt comédien, 
né Beschefcr (Marc) en 1804. 

Nus (Eugène), auteur dramatique. Quelques 
pièces faites par lui, en collaboration avec Auguste 
Follet^ ont été signées Nus-FoUeU 



O 



Odry. V. Danois, 

Old-Nick. V. Forguis. 

Old-Noll. V. Barbey d'Aurevilly, 

Oliva (Mm* Béatrice), dame poète très-connue 
au delà des monts, née en 1823, et qui a célébré 
tour à tour, en des vers chaleureux, Victor-Em- 
manuel et Garibaldi. Elle a épousé, en 1840, 
1-avocat Pasquale Mancini. 

Olliviers (Jacques). V. JolieU 

Orbigny (Alcide et Charles d'), naturalistes, 
né le premier en 1802, le second en 1806, Dtssa- 
Unes d'Orbignj. 

Orélie-Antoine, prénoms de l'éphémère roi 



dby Google 



88 OTTOKAR. 

d'Araucanie, né ta 1820 de Tounens, et avocat à 
Périgueux, avant de monter sur le trône d'Arau- 
canie, de Patagonie et autres lieux. 

Ottokar (Amedaeus). Pseudonyme du philo- 
sophe et poète bavarois Frédéric Daumer^ né au 
commencement du siècle. 

OZY (Alice), actrice de vaudeville, plus célèbre 
par sa beauté, ses aventures et ses diamants, — 
qu'elle a vendus, — que par son talent. Elle se 
nomme Pilloy. 



Padoue (Duc DE), sénateur, ancien ministre, 
néArrighi de Casanova en 1814. 

Pages (Emile), journaliste et auteur drama- 
tique, né Bergeron (Louis). Il a encore signé J. 
Berny et Ch. Desnojers, 

Palférine (De la). V. Ploavier, 

Pallu (Léopold), écrivain et officier de marine, 
né en 1829 Pallu de la Barrilre. Il a d'abord pris 
le nom de sa mère comme pseudonyme et signé 
Liopold Constantin, 



dby Google 



PEARL. 89 

Palman (Emile de). V. Rabou. 

Panet-Trémolière (Henri), écrivain biogra- 
phique sous les pseudonymes de Henri de Claire- 
fontaine, la Trimolierey de la Trimolihre^ etc. 

Parieu (De), ancien ministre, né en 181 5 
Esquiroa de Parieu. 

Parr (Maxime). V. Aadebrand. 

Passard, libraire à Paris ; arrangeur et éditeur 
de petits recueils facétieux sous les pseudonymes 
de Hilaire et Eagtne Le Gai, et aussi Arthur et 
Louis Delanoue. 

Paturot (Jérôme). V. Rc/baud, 

Paulin-Ménier. L'un des plus remarquables 
comédiens du boulevard. Il est né Lecomte (René) 
en 1829. 

Pearl (Cora), demoiselle du demi-monde très- 
connue par son luxe , ses chevaux , ses procès , et 
aussi par ses débuts dans VOrphie de M. Offen- 
bach, au théâtricule des Bouffes-Parisiens ; débuts 
bruyants, dont les échos du passage Choiseul ont 
conservé le souvenir. Née Emma Cruch , en An- 
gleterre , cette belle personne a jugé à propos , en 
France, de changer son nom que le Français, — 
né malin, — n*eût peut-être pas toujours prononcé 
à la manière anglaise. 



Digitized by CjOOQIC 



90 PÊNE. 

Pêne (Henry de), écriyaîn, né en 1830, et au 
moins aussi connu sous son pseudonyme de Nemo 
que sous son nom véritable. Il a aussi chronique à 
la R£¥U€ contemporaine sous le pseudonyme de 
Fridirick. 

Peregrina. V. Sabator. 

Peregrinus. V. Texier. 

Périgord (A.-B. de). V. Ra'uson. 

Pernot (Théodore], vaudevilliste sous les 
pseudonymes de Colombeyy Colomb, Théodore et 
Pernot de Colombey. 

Persigny (Duc de), ancien ministre, sénateur, 
né Fialin de Persigny en 1808. 

Phares. V. Ulbach. 

Phyz. Pseudonyme du dessinateur anglais 
Knight Browne, illustrateur des œuvres de W. 
Scott, Byron, Dickens, Ainsworth, etc. Il est 
aussi à Londres le Cham des journaux illustrés. 

Picard (Léon). V. Boyard. 

PiERRAD , général espagnol que l'insurrection 
de 1867 a mis en évidence. 

Son père se nommait Pitrrardy et était fermier à 
Quincy, près Montmédj (Meuse). A l'époque de la pre- 
mière révolution, il émigra en Espagne. Son fils y prit du 
service dans Tannée, espagnolîM. son nom en le déna- 



dby Google 



POIDEVÏN. 91 

tarant, et parvint assez rapidement aux premiers grades 
militaires. Le résultat des troubles de 1867 Va obligé à se 
réfugier en France. 

PiLGRiM (Lord). V. Houssaye. 

PiPE-EN-BOiS. Surnom rendu célèbre par 
(es représentations de VHenriette Maréchal de 
MM. de Concourt, d'orageuse mémoire. L'étu- 
diant qui l'a porté , ou mieux à qui on l'a donné , 
se nomme Cavalier, 

Pitre-Chevalier, propriétaire et rédacteur 
du Musée des Familles , né en i8i>2 Chevalier 
(Pierre-François). 

PittaUd de Forges, né Pittaud (Auguste) en 
1803. Directeur au ministère de la guerre, connu 
comme vaudevilliste sous le pseudonyme de De- 
forges, qu'il a écrit tour à tour Desforges, de Forge 
et Deforge, il a été autorisé, en 1 86 1 , à joindre ce 
pseudonyme à son nom patronymique. Il a aussi 
quelquefois signé Paul de Lussan. 

Plassan (Henri). V. Audehrand. 

Plouvier (Edouard), auteur dramatique, né 
en 1821. Il a encore signé Paul Verner, Cagliostro, 
de la Palférine, Job le Rêveur et Diavole, un grand 
nombre d'articles de journaux. 

Poi DEVIN (Bugène-Modeste-Edmond), peintre 



dby Google 



93 POLIN. 

de fleurs et de marine, né en 1806, et plus connu 
sous le nom de Le Poittevin^ qu'un jugement lui a 
restitué en 1846. 

POLiN (Auguste), rédacteur du journal la France^ 
né Polo, et mort du chpléra en 1866, â 27 ans. 

Son frère dirige le spirituel et amusant journal la Lune^ 
et écrit sous le même pseudonyme. 

POMMADlN. V. Ristelhueber, 

POMPILIUS (Capitaine). V. Fizdârc (De la). 

PONGERVILLE, TuH des Quarante, né en 1792 
Sanson de Pongerville. 

PONROY (Arthur), poëte dramatique, né en 
1816. Il a quelquefois signé Georges Dicks. 

PONSARD (Francis), auteur dramatique, né en 
1814 François Ponsard, et mort en juillet 1867. 

Pont-Croix (Alain de). V. Gouzien, 

PONTÉCOULANT (Comte de), écrivain et offi- 
cier, né en 1794; il est fils du sénateur du premier 
empire, comte Le Doulcet de Ponticoulant, 

PONTMARTIN (Armand DE), écrivain, critique 
et romancier, né en 181 1 Ermel Ferrard de Pont- 
mârtin. Il a encore signé Calixie Ermel, Marc- 
Pontin, Thiodule, etc. 

Pradel (Eugène de), improvisateur célèbre, 



dby Google 



QUATREFAGES. 95 

mort en 1857, à 73 ^°^* ^^ ^^ nommait Courtray 
de PradeL 

Prémaray (Jules de), journaliste et auteur 
dramatique, né en 1818. Son nom est Regnault 
(Jules- Martial). Il a encore signé Jules Regnault, 

Prévost (Mn^e Anna).* Pseudonyme de Mme 
Anna-Marie Bourgeois, dame Martin, romancière 
et journaliste, née en 1825. 

Prieur (Frédéric), auteur dramatique sous les 
pseudonymes de Frédéric ti de Maillard (Frédéric). 

Prudent (Emile). Pseudonyme du célèbre 
pianiste, mort en 1863, à 46 ans, et dont le nom 
était Gaultier (Racine). 

Prudhomme (Léonidas). V. Lovy. 

PuGET (M"« Loïsa), auteur de jolies romances, 
dont quelques-unes sont devenues populaires ; ma- 
riée à M. Gustave Lemoinc, auteur dramatique, 
frère du directeur du Gymnase. 



Quatrefages, célèbre naturaliste, né en 1810 
Quatrefages de Bréau. 



Digitized by CjOOQIC 



94 QUENTIN-BAUCHART. 

Quentin-Bauchart, conseiller d'Ëtat, né en 
1809, et dont le nom est Baachart (Quentin^ 

QuÉRARD (Joseph-Marie), auteur de remar- 
quables travaux bibliographiques. Mort en 1865, à 
68 ans. Il a signé Jozon d'Erquat. 

Homme fort instruit, chercheur infatigable, voulant 
passer pour tout savoir et inventant au besoin ce qu'il 
ne savait pas ; il s'est montré bien souvent inexact et 
plus souvent encore injuste. Il n'aimait pas ses confrères 
et ne les tenait qu'en médiocre estime. (Voyez Forgues.) 

QUERCY (Louis DE). V. VilUrs. 

QuÉviLLY. V. Aboat. 



R 



Rab. V. Rabutaux. 

Raban (Louis-François), né en 1795, publi- 
ciste fécond sous les pseudonymes de Barba , le 
comte de Barins , de Roissjy comte de Saint-Filix y 
sir Paul Robert, etc. 

Rabou (Charles), journaliste et romancier, né 
en 1 803 . Il s'est parfois servi du pseudonyme EmUc 
de Palman. 

Rabutaux (Auguste), né en 1814. Auteur àfi 



Digitized by CjOOQIC 



kAYMOND. 9J 

nombreux ouvrages, et entre autres du célèbre livre 
de la Prostitution en Europe jusqu*aa XV II* sikle. 
Il a surtout écrit sous des pseudonymes : Th. Ju- 
milges, Ed, Lasshne^ Ed. Rab, etc. 

Rachel. Prénom illustré par la célèbre tragé- 
dienne Félix (Ëlisà'Rachel) , morte en i8$8| à 
38 ans. 

(Pour les autres membres de sa famille, voyez 
Félix.) 

Raisson (Horace- Napoléon), publiciste et ro- 
mancier, mort en 1854, à 56 ans. 11 a écrit sous 
les pseudonymes de Horace , M^* Marguerite , la 
comtesse duC.yA, B, de Pirigord, etc. 

Rambuteau (Comte de), célèbre préfet de la 
Seine sous Louis-Philippe, né en 1781 Barthelot 
de Rambuteau, 

Ravaisson, membre de l'Institut, né en 1813 
Lacher-Ravaisson, 

Ravenstein (Mme Adèle de)» auteur de ro- 
mans, née à Chartres. Son nom est Adèle du Tem- 
ple de Mezilres, baronne de Reiset, 

Ravignan (Le père de), célèbre prédicateur, né 
en 179J Delacroix de Ravignan, -^Moït en 1858. 

Raymond (Ëlie,. V. Btrtkeu 



dby Google 



9é RAYMOND. 

Raymond (Michel). V. Brucker. 

Raymond. V. Caraby. 

Raymond. V. Taylor. 

Raynaud (Jacques). V. Dash. 

RegNAULT (Jules). V. Primaray. 

Régnier (François-Joseph), excellent socié- 
taire du Théâtre-Français, né en 1807 Rcgnier de 
la Brilre. 

Renneville (Vicomtesse de), autorité fémi- 
nine en matière de modes et toilettes, dont le nom 
est M"« Paul de Lascaux. 

Revillon (Tony) , journaliste et romancier. Il 
a encore signé Clément de Chaintri et Maurice 
Simon. 

Reybaud (Loujs), de l'Institut, né en 1799. 
Auteur de Fimmortel Jérôme Paturot, il a quel- 
quefois pris le nom de son héros comme pseudo- 
nyme. 

Reybaud (M«« Charles) , auteur de romans es- 
timés. Avant son mariage, elle signait de son nom 
de jeune fille, H. Arnaud, de manière à ne pas 
indiquer au public le sexe de Tauteur. Elle était 
née en 1802 Henriette Arnaud. 



dby Google 



RlSTORI. 97 

Reyer (Ernest), auteur du Selarriy de la Statut 
du ballet Sakountala, etc., né i^fy (Louis-Ëtienne- 
Eraest) en 1823. 

Rhéal (Sébastien). V. de Cisena, 

R'HOÔNE (Lord). V. Balzac. 

RiANCEY (Henry et Charles de), journalistes 
du parti clérical et légitimiste, nés, l'un en 1816, 
l'autre en 1819, Camasat de Riancey. 

Richard (Jules), né Maillot (Jules-Richard). 

Le chroniqueur par excellence, écrivain élégant, fa- 
cile, adroit, et surtout plein de bon sens. Si je devenais 
par impossible rédacteur en chef d'un journal quelcon- 
que, je commencerais par m'assurcr, — avant tout , — 
la collaboration de J. Richard. 

RiCHEMONT (Famille DE). Deux familles fran- 
çaises portent ce nom : 

i« Celle du sénateur, né Paul Panon DesbassjnSy 
baron de Richemont, 

2« Celle du député , né Lemercier de Maisoncelle 
Vertille, vicomte de Richemont, 

RiSTELHUEBER (Paul), publiciste strasbour- 
geois, né en 1834. Il a encore signé Ëlionor Pom- 
madin. 

RiSTORi (M™* Adélaïde), célèbre tragédienne 
iulienne, née en 1821. Elle a épousé, en 1847, 
le marquis Capranica del Grillo, 

9 



dby Google 



98 RlTTEft. 

RlTTER (Th.), pianiste, compositeur et même 
un peu chanteur, dont le vrai nom est Bonnet 
(Théodore). 

Robert (Adrien). V. Bassa. 

Robert (Jules). V. Challamd. 

Robert (Sir Paul). V. Raban. 

Robert-Fleury, célèbre peintre d'histoire, 
né à Cologne, en 1797,^/^0/7 (Joseph-Nicolas- 
Robert). 

Roberval (Vicomte de), journaliste, né en 
181 1. Il se nomme Luthereau (Jean-Guillaume- 
Antoine). 

ROGHEFORT (Henri), chroniqueur et vaudevil- 
liste, né en 1830, et fils du marquis de Roche- 
fort-Luçay, également auteur dramatique sous le 
simple nom d'Edmond Rochefort. 

RcEDER (Georges),, pseudonyme littéraire de 
M. Armand de Barenton, 

Roger de Beauvoir, pseudonyme de l'écri- 
vain mort en 1866, et dont le nom était Roger de 
Bully (Edouard). Il a encore signé Riffs, baron de 
Trobriand. 

ROISSY (De). V. Raban. 

RosSBLLY DE LoRGUES, écrivaio né RMSilly^ 



dby Google 



SACHAILE. 99 

puis autorisé, en 1860, à ajouter à son nom celui 
de la ville de Lorgnes (Var), près de laquelle il est 
né en 180$. 

Rothschild (Baron dej, fameux banquier, né 
Maycfy puis créé baron de Rothschild^ 

Rouge (Jean). V. Bergerat. 

ROVRAY (A. de). Pseudonyme dont le critique 
Fiorentino, mort en 1864, à $8 ans, signait ses Re- 
vaes musicales au journal le Moniteur, 

ROYER (Henri). V. Conzalès. 

RUBENPRÉ (Lucien de). V. Nicolle. 

Rude-Frémiet (M"e), veuve du célèbre sculp- 
teur Rude^ née en 1802 Frimiet (Sophie), et con- 
nue comme peintre de genre. 



Sabator (M«« Pedro) , née de Avellaneda; 
femme poète espagnole, connue sous le pseudo- 
nyme de Peregrina. 

Sachaile. Pseudonyme du médecin Claude 



dby Google 



100 SAC Y. 

Lachaise, né en 1797, et auteur d'écrits curieux 
sur la médecine. 

Sacy (Samuel-Ustazade de), sénateur, l'un des 
Quarante, né Sylvestre de Sacy en 1801. 

Saillet (Alexandre DE), maître de pension à 
Paris, né en 1805, et auteur, sous le pseudonyme 
de Joseph Hiriiiy d'écrits relatifs à l'éducation. Il a 
encore signé le vicomte de Bourbon Ginestoas. 

Saint-Albin (Alexandre de), écrivain, né en 
1818 tmXtPouyet, 

Saint-Albin , écrivain et homme politique , né 
en 180$ Roasselin-Corbeau de Saint-Albin (Hor- 
tensius). 

Saint-Amand, auteur dramatique, né en 1797 
Lacoste (Jean-Amand). Il a collaboré à l* Auberge 
des Adrets. 

Saint-Aubin (Horace de). V. Balzac. 

Saint-Edme (B.), fécond publiciste, né Bourg 
(Edme-Théodore). 

Saint-Elme (Ida de), auteur des fameux 
Mémoires d'une contemporaine (1828); elle se nom- 
mait Elzélina van Aylde Jonghe, 

Saint-Ernest, auteur et acteur de mélo- 



dby Google 



SAINT-HILAIRE. loi 

drame, mort en 1860, à $4 ans. Il se nommait 
BretU (Louis-Nicolas). 

Saint-Félix (Jules de), romancier, né en i8oé. 
Il est aujourd'hui chef de bureau au ministère de 
l'intérieur. Son nom est d'Amoreux (Félix). 

Saint-Félix (Comte de). V. Raban. 

Saint-Georges, fécond auteur dramatique, né 
en 1802 Vcrnoy de Saint-Georges (Jules-Henri). 

Saint-Germain (J. T. de). Pseudonyme du 
libraire TardUu (Jules-Romain), né en 1807, et 
sous lequel il a écrit et publié une série de petites 
histoires et légendes dont Tune^ Poar une ipingUy 
a eu je ne sais quel nombre incroyable d'éditions. 

Saint-Germain Leduc, écrivain et agricul- 
teur, né en 1799 Leduc (Pierre-Ètienne-Denis). 

Saint-Hermidad (Emmanuel de), écrivain 
danois, né en 181 5, et dont le nom est Thisted 
(Waldemar-Adolphe). 

Il a écrit des poésies, des romans, dirigé un journal et 
traduit en danois beaucoup d'ouvrages français, notam- 
ment les principaux romans d'Alex. Dumas. 

Saint-Hilaire (Ëmile-Marco de), ancien page 
de Napoléon I", né en 1789 Hilaire (Êmile-Marc) . 
Il a signé baron Emile de l'Empesé une petite bro- 



dby Google 



102 SAINT-HIPPOLYTE. 

chure assez rare aujourd'hui : VArt de mettre sa 
cravate {i^ij). 

Il a publié sur le premier empire et sur le premier 
empereur une quantité d'ouvrages bounés d'anecdotes 
et de renseignements d'une authenticité plus que con- 
testable. 

Saint-Hippolyte. V. Auger. 

Saint-Laurent. V. Lavergne{Lèonctde). 

Saint-Loup (Louise de). V. VUlemessant. 

Saint-Marc-Girardin, de Tlnstitut, né 
Xjirardin (Marc) en 1802. 

Saint-Remi. Pseudonyme littéraire de M. le 
duc de Momy, président du Corps législatif, mort 
le 10 mars 186$. 

Saint-Remi. Pseudonyme littéraire du consul 
général Mimaut de Mèru (Alfred), né en 1803, à 
Méru (Oise). 

Saint-René Taillandier, écrivain de la 
Revue des Deux Mondes, né en 1817 Taillandier 
(René-Gaspard-Emest) . 

Saint-Sulpice (Un bedeau de). V. Galoppc 
d'Onquaire. 

Saint-Surin {M«n« de), auteur de plusieurs 
romans et livres d'éducation. Née Rosalie de Gen- 
drecourt, mariée kM.de Saint-Surin , elle a épousé 



dby Google 



SALIN. 103 

en secondes noces M. Monmerqué^ le célèbre mem- 
bre de rinstitut, mort en 1860. 

Saint-Victor (Paul de), rédacteur du feuille- 
ton théâtral de la Presse, né Baisse de Saint^Victor 
(Paul-Jacques- Raymond) en 1825. 

Saint- Yves. Pseudonyme à'Êdouard Diaddé, 
vaudevilliste et employé au ministère de Pintérieur. 
Il a signé des articles de journaux D. A* D, 

Sainville, l'excellent acteur du Palais-Royal, 
mort en 18^4, et qui portait ce pseudonyme , se 
nommait MorcL 

Sainte-Foi (Chartes). Pseudonyme du théolo- 
gien Jourdain (Èloi) , auteur d'articles et d'ou- 
vrages sur la religion, et mort en 1861, à 5$ ans. 

Sainte-Foy, chanteur bouffe de l'Opéra-Co- 
mique, né Pa^^rMux (Charles-Louis) en 1817. 

Sainte-Preuve (De), auteur d'écrits nom- 
breux relatifs aux sciences, né en 1800 Binet 
( Françofs-Georges) . 

Saintine. Pseudonyme de l'auteur de Picciola, 
né en 1798 Boniface (Joseph-Xavier). Au théâ- 
tre il a signé simplement Xavier. — Mort en 186$. 

Salin (Alphonse), employé supérieur à la Mon- 



Digitized by CjOOQIC 



104 SALLES. 

naie, et vaudevilliste sous les pseudonymes AsUn 
et Nilas. 

Salles (Bertrand-Isidore), préfet de TAube^ 
né en 1821. Avant 1848, il était journaliste sous 
le pseudonyme d'Isidore de Cosse. 

Salvador, vaudevilliste, né Tuffet (Salvador). 

Sam. V. Berthoud, 

Sand (George). Pseudonyme illustré par 
*!■• Lucile-Amantine-Aurore Dupin, dame Fran- 
çois Dudevant^ née en 1804, mariée en 1822, et 
séparée de son mari depuis 1836. 

o Ce pseudonyme est, dit Henri Heine dans LuticCy le 
nom de guerre d'une belle amazone littéraire. Elle prit 
ce nom parce que c'était la première syllabe de Sandeau, 
son premier cavalière servente, et qui. avec son nom en- 
tier, n'a pu se rendre aussi célèbre que son illustre col- 
laboratrice avec la moitié qu'elle emporta en riant, lors- 
qu'elle se sépara de lui. » 

J'ai amendé la citation, d'une crudité plus indiscrète 
dans l'original. Heine était méchant et pas toujours 
juste. Ceux qui voudront lire tout au long ses peu équi- 
tables gracieusetés à l'endroit de J. Sandeau n'ont qu'à 
ouvrir Lutèce^ page 46, a» édition, Lévy, 18 $5. 

M"*o Sand a encore signé "Biaise Bonin quelques 
brochures et articles de journaux et de revues. 

Sand (Jules). Pseudonyme sous lequel M. San- 
deau et iii^^ Dudevalit ont publié, en 1831, un 



dby Google 



SAND. 105 

roman fait en collaboration sous le titre de Rose et 
Blanche (5 vol. in- 18). 

Je cite comme curiosité le commencement de ce livre 
étrange, qui n'a été réimprimé ni dans les œuvres de 
G. Sand, ni dans celles de Jules Sandeau : 

CHAPITRE PREMIER. 

La diligence. 
<x En route ! dit le conducteur. 

— Rrrroute!... répéta le poslillon, y êtes-vous? 

— Attendez un petit peu. Je ne monte pas vite à cause 
de mon ventre. 

— Si ça fait pas mal , disait un garçon d'écurie à la 
dérobée, de voir un conducteur lourd comme cela ! 

— Allons un petit peu, hein, postillon ! 

— On ira , y a pas de doute, on ira sur ses 

jambes. 

— Oui , mais faut rouler. Un condurteur sait recon- 
naître les bons enfants. 

— Oui, je t'en f. . ., un postillon sait reconnaître les con- 
ducteurs, qui est chien! Hue... 

— .... Conducteur, conducteur!... arrêtez... postil- 
lon... sacrebleu. arrêtez donc... 

— Quoique c'est donc .' 

— Ce n'est rien : une dame que j'oubliais. 

— Nom de D..., il oubliait la religieuse! 

— Allons, ma sœur, faut monter à l'assaut. 

— On ne vous donne pas seulement le temps de lâcher 
de l'eau, s'écria la nonne en grimpant sur l'impé- 
riale.... » 

Et tout cela écrit par les mains qui ont signé la Petite 
Fadette et le Docteur Herbeau!.,. 

La collaboration ne dura pas longtemps, d'ailleurs, car 
elle n'a produit que ce roman. 

Sand (Maurice). Pseudonyme de Jean-Fran- 



Digitized by CjOOQIC 



lo6 SANDEAU, 

çois^Maurice-Arnauld Pudcvant, peintre et roman- 
cier, né à Paris le 30 juin 1823, 

Sandeau (Julien), de T Académie française, né 
en 1811, et plus connu sous le prénom de Jules 
qu'il s'est fabriqué, V. Sand. 

Sarcey (Francisque), critique distingué, né 
Sarcey de Suttihrcs en 1828. Il a écrit au Figaro 
sous le pseudonyme de Satané BineU 

Sardou (Victorien et aussi Léandre), fécond 
auteur dramatique, né en 1831. Sous le pseudo- 
nyme de CarU il a fait jouer au Vaudeville, en 
1 861, la petite comédie r Ecureuil, 

Satané Binet. V. Sarcey. 

Saulgy (De), de Tlnstitut, né en 1807 Caignart 
de Saulcy. Ce grave savant a aussi signé Van Blag- 
henberg. 

Sauvage (Ary). V. Noriac. 

Sauvaire-Barthélemy, ancien député, ar- 
rière-petit-neveu de Tauteur du classique Voyage 
du jeune Anacharsisy né en 1 800 Stfuvmre, marquis 
de Barthélémy. 

Sax (Marie), cantatrice de TOpéra, née en 
1838 Sasse, nom que l'a obligée à reprendre le fa- 
bricant d'instruments Saz, qui craignait sans doute 



dby Google 



SCHUBERT. 107 

que la voix de la chanteuse ne fît concurrence au 
bruit de ses cuivres. 

MUe Sasse a épousé M. Castan, chanteur de 
l'Opéra sous le pseudonyme de Castelmary. 

Saxe (Amélie , duchesse de], sœur du roi de 
Saxe. Née en 1795, elle a, dès 1829, produit des 
œuvres poétiques et théâtrales, dont plusieurs fu- 
rent jouées à Dresde, à Berlin, et sur d'autres 
théâtres de FAllemagne, sous le pseudonyme de 
AmilU Heiter, adopté par la princesse. 

ScHNElTZHOEFFER (Jean-Madelaine), compo- 
siteur de la musique de plusieurs ballets célèbres, 
dont celui de la Sylphide écrit sur un livret du re- 
gretté Ad. Nourrit. 

« Son nom, dit Halévj dans ses Souvenirs d'un Musi- 
cien, faisait son désespoir. On l'appelait au théâtre Chi- 
necerf; il voulait qu'on l'appelât Bertrand. Il mettait sur 
ses cartes de visites Schneitzhoeffer (prononcez Ber- 
trand), » 

J*ai connu son fils , oui est avocat à Paris ; nous ne le 
nommions jamais, en effet, que Chinecerf. Son père est 
mort en i8$2, àôy ans. 

SCHOPIN, peintre, né en 1804 CAopm (Henri* 
Frédéric). 

Schubert (Camille), compositeur et arrangeur 
de valses, polkas et quadrilles de toutes sortes, qui 
est en même temps leur éditeur, comme marchand 



dby Google 



io8 SCRIBOMANE. 

de musique au boulevard des Italiens^ sous son 
nom Yéritable de Camille Prilipp, 

SCRIBOMANE (Job). V. Marc-Michcl. 

Second (Pierre-Albéric), homme de lettres, né 
en i8t6, un moment sous-préfet en 1849. Il a en- 
core signé major Koff. 

Seguy (Jules). Pseudonyme littéraire à' Alfred 
FromentcL 

Séjour (Jean-Victor), auteur dramatique, né 
Séjour-Marcou. 

Sénarmont, célèbre physicien , né en 1808 
Hureau de Sénarmont. — Mort en 1862. 

Senneif. V. Matharel de Fiennes, 

Sepsel. V. Lespb. 

Sewrin (Paul). V. Brucker. 

Siebecker (Edouard) , « journaliste ardent 9, 
dit Ch. Joliet. Il a signé Sir Edward au Figaro. 

Il y a de lui un curieux volume sur les chemins de fer, 
publié chez Hetzel, et qui est Tœuvre d'un homme sin- 
gulièrement bien informé. Faut-il répéter : 
« Nourri dans le sérail....? » 

SiMÉON-FORT, aquarelliste, né Fort (Siméon). 

Simon (Jules), écrivain, député, membre de 
IMnstitut, né en 1814 Suisse (Jules-Simon). 



Digitized by CjOOQIC 



STAHR. 109 

Simon (Maurice). V. Reviliott. 
Smith (Paul). V. Monnais. 
Sol (Daniel). V. Fival. 

SOLMS (Princesse Marie DE). 

Née, en 1827, de Laetitia, fille de Lucien Bonaparte, 
frère de Napoléon !•', et de Thomas Wyse, ministre 
d'Angletene à Athènes. Mariée au comte de Solms en 
1849, mais restée princesse à cause de sa naissance, la 
petite fille de Lucien, devenue veuve, a épousé en 186} 
M. Urbain Ratazzi, ministre de Victor Emmanuel. 

M"'^ Ratazzi a publié des poésies, des romans, 
des comédies et des articles de journaux sous di- ^ 
vers pseudonymes : baron Stocks Camille Ber^ 
nardy etc. 

Souffrant (Jacques). V. Ulbach. 

Soulange-Teissier, célèbre lithographe, né 
en 1814 TmWfr (Soulange). 

Soulary (Joséphin), né Joseph en 181$; poète 
et chef de division à la préfecture du Rhône. 

SOULLIER (Charles), poète et journaliste, né en 
1797 SoulUer de Roblain (Charles). 

Stahl (P. J.). Pseudonyme de l'éditcur-écri- 
vain Hetzel (Pierre-Jules), né en 1814. 

Stahr (M°>*), romancière allemande, née en 



Digilized by LjOOQIC 



110 STAUBEN. 

1811 Fanny Lcwaldy et connue sons ce nom en 
littérature. 

Elle a publié une assez grande quantité de romans et 
de voyages estimés, et dont la plupart ont été traduits. 
Au fameux congrès de la paix de Genève , en septembre 
1867^ Mine Stahr a adressé au comité une protestation 
contre la guerre, rédigée en dix articles pleins de verve et 
d'une fantaisie ingénieuse , mais en revanche d'une ap- 
plication impraticable. En voici un curieux fragment : 

« Si deux hommes se battent à coups de poing dans la 
rue, il ne leur vient pas à l'idée d'invoquer Dieu pour té- 
moin, ou de croire que Dieu s'intéresse spécialement à Pis- 
sue de leur lutte. De mime , dix hommes qui se battent 
entre eux ne peuvent pas davantage avoir cette opinion, 

« Si deux hommes qui se battent croyaient devoir parler 
^ du Dieu des pugilats et invoquaient le secours de Dieu 
pour venir les aider dans leur manière défaire déraison- 
nable et malhonnête j on les appellerait à bon droit fous 
ou blasphémateurs. 

« On appellerait de mime fous ou blasphémateurs dix 
ou vingt hommes qui, se battant dans la rue, invoque- 
raient le Dieu des pugilats pour lui demander de protéger 
particulièrement l'un ou Vautre des partis combattants. 

c( Quel est donc le nombre requis pour que cet être que 
vous appelez le Dieu d'amour prenne parti dans les pugi- 
lats et combats d'hommes sans éducation et sans raison ? 

« Croyez-vous réellement que le nombre puisse faire 
illusion sur Dieu^ sur un être dont l'essence doit être l'in» 
fini f Ne croyez-vous pas que parler d'un Dieu des batailles 
soit aussi bien un blasphème que de parler d*un Dieu des 
pugilats f» 

Stauben (Daniel). Pseudonyme du traducteur 
Auguste YidaU 



dby Google 



STOP. 1 1 1 

Steinla. Pseudonyme d'un célèbre graveur 
allemand, né Muller (Maurice) à Steinla (Hano- 
vre). — Mort en 1858. 

Stendhal. Le seul des cinquante pseudonymes 
d'Henry Beyle que le public ait tout à fait substitué 
à son nom. Ce célèbre écrivain est morte!) 1842, 
à 59 ans. 

Stephen. V. Caraby. 

Stéphen de la Madelaine , écrivain et mu- 
sicien, né en J 801 Madelaine (Etienne). 

Stern (Daniel). V. d'Agoalt. 

Stévëns (Arthur), frère des peintres Joseph 
et Alfred. Il est journaliste sous le pseudonyme de 
J. Graham, 

Stewart (Auguste). V. Gonzalhs. 

Stirner (Max). Pseudonyme de l'écrivain 
allemand Gaspard Schmidt, mort en 1856* 

Stock (Baron). V. Solms. 

Stoltz (Rosine), C2|ntatrice célèbre, née en 
1813 Rosa Niva. Elle a épousé un Rouennais, 
M. A. Lécuyer. 

Stop, caricaturiste du Charivari et du Journal 
amusant. Il a dessiné aussi des costumes pour cer> 



Digitized by LjOOQIC 



112 STUCY. 

taines revues, opérettes et féeries, li se nomme 
Louis Retz, 

Il ne descend pas du cardinal de ce nom. Quant à son 
pseudonyme, M. Joliet raconte que Stop était simplement 
un nom de chien , dont son propriétaire a fait un nom 
d'homme. 

Stucy (Robert). Pseudonyme du journaliste 
Auguste Vcrmord. 

Le Nain Jaune a publié sur lui, en juillet 1867, une 
petite étude très-réussie signée Albert Brun; j'en extrais 
le portrait physique de Yermorel : 

« On le dit âgé de 27 ans, il semble pourtant avoir 
dépassé la trentaine. Sa uille est assez élevée, il est 
mmce, fluet comme un roseau..., gestes rapides , figure 
pâle..., moustache légère; il est myope, et le regard est 
caché par des lunettes. Les cheveux trop longs et non soi- 
gnés, la coupe de ses vêtements noirs un peu ecclésias- 
tique, ce qui lui donne Taspectd'un séminariste en bour- 
geois. Trop rapide aussi sa prononciation et même sou- 
vent embarrassée et pas assez nette... » 

Sue (Eugène], célèbre romancier, né Siu 
(Marie-Joseph). — Mort en 1857, à 53 ans. 

Sylvius. V. Texier. 



Tailude, acteur du boulevard, né en 1827 
TaiUiade (Paul-Félix). Il a aussi écrit pour le 
thatre. 



dby Google 



TASSY. 113 

Taisy (MUe DE), cantatrice de l'Opéra, dont le 
père se nommait plus simplement François, 

Talbot, sociétaire du Théâtre-Français, gen- 
dre de l'ancien sociétaire Geffroy; né en 1824 
Montalant (Denis*Stanis!as). 

Talhouet (Marquis de), célèbre député et 
riche propriétaire de la Sarthe, né en 18 19 Bona- 
mour de Talhouet. 

Talvi. Pseudonyme de mistress Robinson , 
femme auteur américaine, née en Allemagne, en 
1797, Albertine Jacobs. 

Talvo-Bedogni (M"«). Pseudonyme de M"e 
Trolet, un moment cantatrice à TOpéra, puis aux 
Italiens. 

Tanska (Clémentine), dame polonaise morte 
en 1845, et auteur de diverses publications surtout 
relatives à des voyages. Elle avait épousé l'écrivain 
polonais Charles Hoffmann. 

Tarbé (Eugène), critique musical du Figaro; 
un tout jeune homme, fils d'une femme de talent 
et d'expérience en matière musicale. Il est né Tarbé 
des Sablons, et il a d'abord signé Zanoni, 

Tassy (Héliodore- Sagesse- Vertu Garcin de), 
orientaliste, né en 1794, à l'époque où l'on donnait 



dby Google 



114 TAYLOR. 

aux aouveau-nés toutes sortes de prénoms qu'il 
était alors de bon goût de choisir ^n dehors du ca- 
lendrier. 

Taylor (Le baron), président des associations 
artistiques de France» né en 1789. Il a fait repré- 
senter en 1822, sous le pseudonyme de Raimond^ 
un drame intitulé Bertram le pirate, 

Tek-Nab. V. BlanqucL 

Tell (Adrien). Pseudonyme de M. Vapereau 
(Louis-Gustave), né en 1819. 

Auteur du fameux Dictioanairc des Contemporains^ 
appelé pins communément U^apereau , de même qu'on 
dit le BouiUeU Livre dont on ajdit beaucoup de mal, et 
qu'ont calomnié surtout ceux qui s'en sont le plus servis, 
peut-toe afin de mieux dissimuler les emprunts qu'ils lui 
faisaient ! Livre où certainement on peut relever .beaucoup 
d'erreurs, et dans lequel, pour notre part, nous sommes 
prêt à signaler à son savant auteur bon nombre de pe- 
tites inexactitudes faciles à rectifier ; mais, en somme, et 
quoi qu'on dise, livre excellent, consciencieux, complet, 
et par-dessus tout indispensable à tout écrivain faisant du 
journalisme au jour le jour. 

Texier (Auguste-François-Edmond), l'un des 
rédacteurs du SikU, né en 181 5. Il a encore signé 
TexUr d'Arnoux et Edmond d'Arnoux , nom de sa 
mère, et écrit sous les. pseudonymes de Sjhius et 
de Pcregrinus. 

Thalaeis. V. Bastide. 



dby Google 



TIMON, lis 

Thécla. Pseudonyme de la célèbre baronne de 
Rcinsbergy née en i8i 5, en Silésie, Ida de Darings- 
feldj et auteur de romans, poésies et articles divers 
publiés en allemand et en français. 

Théodore. Pseudonyme de l'auteur dramatique 
Nèzel (Théodore). 

Théodore. V. Danois, 

Théodore. V. Pernou 

ThéODULE. V. Pontmartin. 

Thérésa (M"e)> cantatrice illustre dans les 
cafés chantants, et que Fiorentino avait si spiri- 
tuellement baptisée la Patti de la Chope. Elle se 
nomme Emma Valladon. 

Thibaudeau ( Aimé ) , fils du général de ce 
nom. Ancien acteur sous le pseudonyme de Milon^ 
puis directeur de journal et de théâtre. 

Thorigny, sénateur, un moment ministre de 
l'intérieur avant le 2 décembre i8si, né en 1798 
Leullion de Thorigny. 

TiM. V. Forguis. 

TlMON. Célèbre pseudonyme de Louis-Marie 
de la Haye, vicomte, <f« Cormenin, né en 1788, et 
aujourd'hui conseiller d'État. 



dby Google 



ii6 TOCQUEVILLE. 

TOCQUEVILLE (Âlexis DE), de l'Académie fran- 
çaise, né en i8o$ Clirel de TocquevilU, 

Mort en 1859, il a été remplacé à l'Institut par le 
père Lacordaire. 

TOLDY. Pseudonyme du fameux médecin et écri- 
vain hongrois né Franz Schedcl en 1805. 

TouRNEMiNE , peintre de paysages et d'ani- 
maux, né en 1814 et fils du général baron Vacher 
de Tournemine, 

Traviès (Edouard), peintre d'animaux et aqua- 
relliste. Son nom est Travâs de Villers. 

Trebelli (M11«), cantatrice des Italiens, née 
Cillebert, Elle a retourné son nom pour se faire son 
pseudonyme. 

TrémOLIÈre (De la). V. Panet-Trémolihre, 

Tricotel. V. Ch. Maurice, 

Trim. Sous ce pseudonyme M. Louis Ratis- 
bonne y neveu du célèbre prédicateur, traducteur 
élégant de la Divine Comidicy a encore publié des ré- 
cits enfantins et instructifs qui ont aussi rendu son 
nom célèbre pour la marmaille contemporaine. — 
Né en 1827. 

Trimm (Timothée^. V. Ltspès. 



dby Google 



VACHETTE 117 

Trobriand (Régis , baron de). V. Roger de 
Beauvoir, 



Trolopp (Francis). V. Fhal. 

U 



Ugalde (M"*«). Célèbre cantatrice, née Del- 
phine Beaucé en 1829. Elle a épousé en secondes 
noces, il y a quelques années, M. Varcollier, un 
moment directeur du petit théâtre les Bouffes* 
Parisiens. 

Ulbagh (Louis). Romancier et journaliste, né 
à Troyes en 1822. Il a écrit sous le pseudonyme 
de Jacques Souffrant, Son premier volume, G/o- 
riana^ recueil de poésies, était signé Ulback. — 
A l'Événement et au Figaro il a signé l'Inconnu 
quelques portraits littéraires et politiques, et il est 
en outre Pharls à l'Indépendance Belge. 



Vachette (Eugène), fils du resuurateur de ce 
nom , devenu journaliste sous le pseudonyme de 
ChavetU. 



dby Google 



ii8 VAEZ. 

VAE2(GttsUve), ancien jcodire^ettr de l'Opéra; 
auteur de vaudevilles et libretti , dont • ceux de 
Lucie y la Favorite y Don Pasquale^ etc.. Il se 
nomme Van Nieuwenhuysen. — Né à Bruxelles, il 
est mort en 1862, à 50 ans. 

Valérie (MUe). Jolie actrice de TOdéon et des 
Français, qui s'est également distinguée comme 
sculpteur. Elle a disparu tout à coup de la scène 
et même de Paris pour aller, dit-on, exercer à 
Londres le métier de relieur. Née en 1834 Simonin 
(Wilhelmine). 

Valgand (Mme Cécile de). Pseudonyme litté- 
raire de M"»* la marquise de PioUenc, née Cécile 
Marchand. 

Vallès (Jules), auteur des Réfractaires. Il a 
pris quelquefois les pseudonymes de Max et de 
Aswell. 

Vallor^y (Louise). Pseudonyme littéraire de 
l/lmt Louise Mesnier. 

Valory, auteur dramatique, né Mourier 
(Charles). 

Valrey (Max) , romancier, ou mieux roman- 
cière, car cet écrivain se nomme M°>« Soler, 

Van Blaghenberg. V. Saulcy, 



dby Google 



VIGNON. 119 

Van Égelgom. V. Ltcomu. 

Varennes (Marquis DE) , auteur de jolies fa- 
bles en vers, né dt Goddes de Varennes. — Mort en 
1864. 

Vaulabelle (Achille de), ancien ministre, au- 
teur de V Histoire des Deux Restaurations^ né en 
1799 Tenaille de Vaulabelle. 

Vermond (Paul). V. Guinot. . 

Vermond (Louis DE). V. Énault. 

Verner (Paul). V. Plouvier. 

Verneuil, naturaliste, né en 1805 Poulletier 
de Verneuil. 

Veuillot (Louis), journaliste, né en 18! 3. Il 
s'est parfois servi du pseudonyme Sylvain Laspre, 

Victoria (M"e), sociétaire du Théâtre-Fran- 
çais, née en 1838, et devenue par son mariage 
M"!' Thomas dit Lafontaine. 

ViGNON (Claude). Pseudonyme sous lequel 
Mme ^}oémie Constant a publié quelques jolis ro- 
mans. Elle a épousé, après qu'il eut quitté les or- 
dres, Tabbé Constant, ancien prêtre du diocèse 
d'Êvreux. 

Claude Vîgnon, un moment élève de Pradier, a up ta- 
lent de sctilpteut qui n'est pas moins connu et estimé 
que son talent littéraire. (V. Livy.) 



dby Google 



120 VILLARS. 

ViLLARS (Emile), élégant mais rare écrivain. 
Il a encore signé Louis de Quercy, 

Depuis longtemps je ne vois plus son nom sous au- 
cun de ces articles ingénieux comme il en donnait à 
l'ancien Figaro. Qu'est-il devenu ? 

ViLLEMAiN (Abel), ancien ministre, Tun des 
Quarante, est né de Villemain en 1786. 

ViLLEMER (Marquis de). V. Yriarte. 

ViLLEMER. V. MervUUé 

VlLLEMESSANT (Hippolytc DE), né Cartier de 
Villemessant tn 1812. 

Le plus célèbre et le plus habile des créateurs detjour- 
naux contemporains. Voici la liste de ceux qu'il a fondés, 
et oui presque tous ont eu une vogue qu'ils n'ont due 
qu'a lui seul, en raison de son habileté à s'entourer 
toujours de rédacteurs émérites : 

1840. La Sylphide. 

1848. Le Lampion. 

1849. La Bouche de fer. 
i8(o. La Chronique de Paris. 
i8j4- ^< Figaro. 

18(6. Le Figaro-Programme. 

1862. Le Grand Journal 

1863. La Gazette des Abonnis. 
-^ L'Autographe. 

l86(. L* Evénement. 

1867. Le Figaro politique. 

-r- Le Paris Magazine. 

M. de Villemessant a signé dans la Presse , en 
1841, des courriers de mode du pseudonyme de 
liouise de Saint-Loup. 



dby Google 



WATTEVILLE. 121 

Villeneuve, vaudevilliste, né en 1801 Vallon 
de Villeneuve (Théodore-Ferdinand). — Mort en 
i8$8. 

ViLLERGLÉ (H. DE). V. Balzac. 

ViLLEVERT (Armande de). V, Durantin. 

ViLLiERS (Raymond de). V. Bernj. 

ViTET (Louis), de l'Institut, Tun des Quarante, 
né en 1802 Vitet (Ludovic). 

VlTU (Auguste), journaliste, né en 1823. Il a 
quelquefois pris les pseudonymes de Le Rat et de 
Joseph d'Estienne, 

VORLAC (G.). V. Lacour. 

W 

Wailly (Natalis de), de Tlnstitut, né Wailly 
(Joseph-Noël). 

Walter (Judith). Pseudonyme littéraire de 
l'une des filles de Théophile Gautier, devenue 
Mne Catulle Mendls. 

Walter. V. Cassagnac. 

Watteville (Baron de), économiste et écri- 

II 



dby Google 



122 WEKERLIN. 

?ain distingué, né en 1801 da Grabe, baron de 
Wamille (Adolphe). 

Wekerlin, célèbre romancier^ c'est-i-dire 
compositeur de romances , né en 1821 Weckcrlin 
(Théodore). 

Weller. Pseudonyme pris par Louis Blanc 
au Courrier de Paris en 1857 pour signer la cor- 
respondance qu'il adressait d'Angleterre â ce jour- 
nal, et qu'il signe aujourd'hui de son vrai nom dans 
le Temps. 

Werner (Georges). V. Houssaye (Henri). 

William, a ganache j» du théâtre du Châtelet, 
à qui son perpétuel enrouement a fait une célé- 
brité. Né Addison (William) en 181 5. 

X 

Xavier. V. Saintine. 



Yan d'Argent, peintre-dessinateur dont le 
nom est Dargent (Jeao^Êdotiàrd). 



dby Google 



ZANONÏ. !2î 

Yriarte (Charles), architecte, puis homme de 
lettres, né en 1833. II est d'origine espagnole. 

Sous le pseudonyme de Marquis de VilUmert il a pu- 
blié des portraits contemporains anonymes, mais suffi- 
samment transparents cependant pour que chacun y pût 
retrouver et reconnaître l'original qui avait posé devant 
l'auteur. 

Il a encore signé ÉvarisU. 



ZaNONI. V. Tarbi, 




dby Google 



dby Google 



APPENDICES 



(Pseudonymes ajoatis pendant l'impression») 



Barucci (M»« Giulia). V. Giusti. 

Bernard-LopeZ) auteur dramatique, né en 
1817 </< LopeZ'Rùberts (Bernard). 

Bertin, rédacteur en chef du journal le Droite 
avocat distingué, né en mars 1806 Henry (Jean- 
Louis), dit Bertin, 

Betzi, pseudonyme sous lequel le compositeur 
Bizet (Georges), auteur des Pécheurs de perles et de 
la Jolie fille de Perth, a signé une revue musicale 
à feu la Revue nationale de l'éditeur Charpentier. 

Crosnier, député au Corps législatif, né à 



Digilized by LjOOQIC 



126 APPENDICES. 

Paris, le 12 mai 1792, Crowwo (François- 
Louis). 

U a été successivement, et d'abord sous le pseudo- 
nyme di* Edmond^ maître de table d'hâte, auteur drama- 
tique, puis directeur des théâtres de la Porte-Saint- 
Martin, de ropéra-Comique et de l'Opéra, et encore chef 
de bataillon de la garde nationale a Pantin, et enfin, 
pendant plus de dix ans, député et conseiller général du 
Cher. U est mort commandeur de la Légion d'honneur 
en septembre 1867. 

Sa mère, qu'on n'appelait que la mire Crosnier^ a été 
longtemps concierge de l'Opéra. Les grandeurs de son fils 
l'avaient si peu changée qu'elle avait quand même gardé 
sa loge ; elle ne consentit à l'abandonner que longtemps 
après l'avènement de son fils à la direction du théâtre. 

Daniel. C'est par erreur, et sur la foi du 
Vûpereau, que j'ai appelé Ducommun du Loc, à la 
page 3 1 de ce volume, le sculpteur connu sous ce 
pseudonyme. Né Ducommun du Loch (Henri- 
Joseph-Daniel) en 1804, il est aujourd'hui rece- 
veur général des finances. Son fils, Camille du Loclc^ 
vaudevilliste et librettiste, a épousé une nièce 
de M. Perrin, directeur de l'Opéra, dont il est 
ensuite devenu le secrétaire. 

Désiré, amusant farceur des Bouffes^Parisiens 
et du Palais-Royal, le créateur du fantastique 
Jupiter d'Orphie aux Enfers, né Courtecuisse (Dé- 
siré), nom patronymique qui n'eût pas fait très-bon 
eflEel sur une affiche. 



dby Google 



APPENDICES. 1 27 

Edmond. V. Cnsnier. 

Finette, surnom d une assez jolie et égrillarde 
personne célèbre dans les bals publics par Tauda- 
cieuse excentricité de ses « jambes en Pair » et 
«coups de pied à hauteur de l'œil». Elle se nomme 
Durwend (Joséphine). 

Elle a publié, dans le courant de 1867, à Tinstar de 
Rigolboche, Léotard, Thérésa et autres célébrités de la 
mèine valeur, une prétendue autobiographie sous le titre 
de Mémoires de Finette, avec portrait reproduisant le 
soi-disant auteur desdits Mémoires dans une des poses 
hasardées qui ont établi sa célébrité. 

Fitz-James, nom sous lequel ont été connus 
au théâtre : 

lo M"« FitZ'James (Laetitia), artiste de la Porte- 
Saint- Martin et de l'Odéon, où elle jouait le drame 
et la tragédie. Morte en 1866, à 45 ans. 

20 Mlle FitZ'James (Clara), artiste du théâtre 
des Variétés, qu'elle a quitté pour épouser le jeune 
duc d*Avigdor de Factano. 

Leur père étoit Vincent Payart^ employé des postes, et 
leur mère Désirée Fifz-Jtf mex, dont elles ont pris le nom. 
L'ancienne danseuse célèbre sous ce nom à TOpéra n'a 
aucun lien de parenté avec elles. 

GÉRARD DE Nerval. Une faute d'impression 
a tué en 1865, à la page 47 du présent volume, 



dby Google 



r28 APPENDICES. 

ce pauvre Gérard de Nerval, mort déjà depuis 

Lewald (MMe Fanny). V. Stahr. 

LORBAC (Charles de), écrivain qui n'a eu que 
la peine de retourner son nom, Cabrol, pour se 
faire un pseudonyme. 




dby Google 




On trouvera ci-aprïs h nom de toutes les personnes 
dont les pseudonymes ou altérations de noms sont 
cités dans ce volume. 



Pages 
Abput. 1 

Achard. 

Achim-d'Arnim (Com- 
tesse). 
Aclocque. 
Adam Salomon. 
Addison. 
Agoult (M"»» d*). 

Amat. 

Amoreux (D';. 
Andelarre (Marquis d') . 
Andryane (Mm«). 
Antier. 

Arago (Etienne). 
Arago ^Emmanuel). 
ArbouviUe (Comtesse 

Archiac (Vicomte d*). 



I 

«4 

4 

2 
122 

2 
î 

4 

100 

$ 
68 
6 
6 
6 

II 
6 



Babou. 

Badoche (M^e). 
Bailey. 
Balleyguier. 
Balzac (De). 
Banville (De). 
Barante (De). 



8J 
11 



Pages. 
Ariincourt (Vicomte d') . 6 
Arnault (Mn»). 
Arnoult (D'). 
Anon (M«e de). 
Aubcrt (M"«). 
Aubriet. 
Audebraud. 
Audigier (Comte d'). 
Auger. 
Aylde Jonghe. 



8 

21 

l 
6 
9 



Digitized by CjOOQIC 



- 1^0 - 



Pages. 

Barbey d'Aurevilly. 9 

Barenton (De). 98 

Barrizin. 82 
Barthélémy ( Marquis 

de . 106 

Barthez. 10 
Bassanville ( Comtesse 

de). 10 

Basset. 10 

Bast (De). 10 

Basté. )o 

Bastide (M»«). 10 

Bauchart. 94 

Bawr f M^c de). 10 

Bayard. 11 
Bayle-Mouillard ( M>ne). 1 1 

Béam (Comte de). 1 1 

Beauchesne (De). 11 

Beaume. 12 

Beauplan (De). 12 

Béer (Meycr). 79 

Bequerel. 4^ 

Béraud. 12 

Bergerat. 1 ) 

Bergeron. 88 

Bernard. i^ 

Bernard de Calonne 2 1 

Bernard du Grail. 1 3 

Bert. 5 

Bertet. 14 

Bertet-Dupiney. 14 

Berthoud. 14 

Beschefer. 87 

Beudin. 14 

Beuvain (M»«). j 
Beyle. m 





Pag'^s. 


Biard (M«*). 


IJ 


BigDon(Mme). 


15 


Binct. 


lOJ 


Bizet. 


I2J 


Blanc (Louis . 


122 


Blanquet. 


15 


Blaze. 


M 


Blaze (M-w). 


16 


Boissieu (A. de). 
Boissonaae. 


29 


î6 


Boissy (Marquis de). 


16 


Boiteau. 


17 


Bondy (Comte de). 


17 


Bonheuç (M"») 


»7 


Boniface (Xavier). 


103 


Bonnclier. 


»7 


Bonnet. 


98 


Bourg. 


100 


Bourgeois. 


«7 


Boyer. 


«7 


Breteuil (Comte de). 


18 


Brette. 


lOI 


Brisebarre. 


$7 


Brisset(M'ne). 


86 


Bront (Miss). 


JO 


Browning (M™*). 


9 


Bruchez (Baronne de). 


41 


Brucker. 


19 


Bruille<De). 


8 


Bran (Malte). 


74 


Bully (Roger de). 


98 


Cabrol. 


128 


Càbu (M«»«). 


20 


Cadore (Duc de). 


20 



dby Google 



131 - 



fagfs 

Cailloux. 20 

Cairon. 86 

Camus. 78 

Candia (Marquis de). yj 

Cappot. 2 » 

Cappua. 28 

Capranica del Grillo ' 

(Marquise). 97 

Caraby. 21 

Carben (M"»). 68 

Carné (Marcein de). 21. 

Carné (Jules Marcein de). 24 

Carré. 45 

Caruelle. 3 

Carvaille. 2 1 

Carvaille (M««). 80 

Cassagnac ( Paul de) . 22 

Castan. 107 

Castan (M"»»;. 107 

Castille. 2) 

Cauchois. 23 

Caumont-Laforce. 2) 

Cavalier. 9> 

Cavazzi. 2) 

CaVour (Comte de). 2} 

Celierier. 43 

Cénac. 24 

Cérisi. 24 
Chabrillan ( Comtesse 

de). 81 

Chaise de Cahagne. 25 

Chaliamel. 25 

Champion. 2 $ 

Champseix (M«»). 68 

Chantelause. 5 > 

Chapeau. a6 



Pages. 

Charboudais (De la). 27 

Chatrian. 41 
Chennevières (Marquis 

de). 26 

Chevalier fSulpice). 47 

Chevalier (Pierre). 9» 

Chevalier (fi»*). 56 

Choiecky. 24 

Chopin (Henri). 107 

Chrétien-Lalanne. 6t 

Cizos (Victor). 26 

Claretie. 28 

Clausade(De,. 2 

Cler. 18 

Colin. 27 

Collin. 29 

Collin (M«n*). îî 

Colômbeau (De). 2 
Colonna (Duchesse de . 74 

Commerson, 27 

Compan. 66 

Conil. 23 

Constant. 69 

Constant (Mn»e). 119 

Contât- Desfontaines. 37 

Coquelin (M»e . ^5 

CorcfeUes (De). 29 

Cormenin. 1 1 5 

Cornu (M"»»). ) 

Cortambert(M««). 64 

Cotteret (M"«). 39 

Courtecttisse. 126 

Cranney. 35 

Crémieux (M««). 81 

Crillon ^Duc de). 30 

Croisnu. 125 



dby Google 



- 1)2 - 





Pages. 


Pages. 


Cruch (M»«). 


89 


Dubois (Paul). 


38 


Cucheval. 


30 


Dubouleau. 


1; 






Dubourg. 






Ducommun du Locle. 


m 


Daclin. 


|I 


Dudevant (M"*). 
Dudevant (Maurice). 


104 


Dabi. 


59 


lOj 


Damoreau (M"»»). 


31 


Duflost. 


55 


Danner (Comtesse). 


î» 


Duhamel (M"«). 


39 


Danvin. 


44 


Dumas. 


38 


Dargent. 


122 


Dumont. 


18 


Dartois. 


3» 


Dupont. 


39 


Daumer. 


88 


Dupont (M"»»). 


86 


Daurand. 


44 


Dupotet (Baron). 


39 


Daussoigne 


32 


Durantin. 


1: 


David. 


32 


Durrieu. 


Déaddé. 


lOJ 


Durwend (M»e). 


127 


Deblondc. 


$9 


Dusolier. 


39 


De Cazcs (Baronne). 


80 


Dutertre (M»»). 


39 


Delaroche. 


33 


Duvai. 


39 


Deléon. 


36 


Duveyricr. 


77 


Demolière. 


81 






Derosne(M«a«). 


58 






Desaux (M«»«;. 


18 


Edwards. 


80 


Descher. 


16 


EUiot (M"»«). 


23 


Descudier. 


34 


Enault. 


41 


Desessarts. . 


34 


Erckmann. 


41 


Desnoiresterres. 


3$ 


Espeuilles (Marquisd'). 


41 


Dcsnoyer. 


3$ 


Eustache (Ange). 


J 


Desnoyers (Baron). 
Desnoyers (Edm.;. 


3J 


Eyma. 


42 


3$ 






Desolme. 


35 






Desrieux M"»*,. 


65 




1^7 


Desroziers. 


36 


Félix (Famille). 


42 


Detouche. 


36 


Félix (M"« Rachcl). 


9J 


Dickens. 


36 


Ferry. 


43 


Dubois (d'Avesnes). 


37 


Féval. 


43. 



dby Google 



- 153 — 



Pages. 

Filiias. 14 

Fiorentino. 99 

Fitte (Comte de la) 6 

Fizelière (A. de la). 41 

Flahault. 44 
Flamarens ^Comte de). 44 

Flandin. 44 

Fleury (Robert). 97 

Fort. 108 

Fournier Antoine). )6 

Pournier (M"»«). 9 

Fournier i Marc >. 74 

Franceschi (M»"«). 4$ 

François (M"»). 1 1 ^ 

FranquevUle (De). 46 

Fromage Chapelle. 6) 

Fromentel. 108 

Furcy-Guesdon. 84 



Gabriac (De). 
Gaffiot. 
Gagne (M«n«). 
Galoppe d'Onqaaire, 
Garay. 

Gamier Frères). 47 

Gaschon. 81 

Gasparin (Comtesse de). 47 

Gatti de Gamond (M««). 47 

Gaudé. 26 

Gaudichot. 76 

Gatdtier. 91 

Gayet de Gésena. 24 

Gérard. fo 

Germiny (De), 48 

Gervats. 48 



Pages. 

Gigault. 60 

GUlebert (M"»). 6 

Girardet. 48 

Girardin (MarcK 102 

Girardin (Emile de). 48 

Girardin (M<n« de). 65 

Giraudeau. 48 

Girault. 48 

Giusti (Mme). 48 

Goldschmidt (M™^). 70 

Goldschmidt. 76 

Concourt (De). 49 

Gonzalès. 46 

Goubaux. 49 

Gourauz (M"«). 7 

Gourdon. 49 

Gouzien. 49 

Granier de Cassagnac. $0 

Gras (Mme). 37 

Grenier. 50 

Guillemet. 3 

Guinot. s I 



Halévy. 51 
Haussonville ( Comte 

d'). $2 
HautefeuiUe (Comtesse 

de). S 

Hautcrive (Comte d'). 52 

Havard. Si 

Hénaux. 79 

Henriquel. 52 

Henri, ditBertin. 12 j 

Henry. 2j. 

Hermann. $3 



dby Google 



- »34 — 



Pages. 

Herzea. 5$ 

Hetzel. 109 

HiUire. loi 

Hoffmann (MBM). nj 

Hounau. 12 

Housset (Anène). $ ) 

Housset (Henri). m 

Hugo. $4 

Husson. 25 

Hutin. 4$ 



Jacqnot. 80 

Jaluzot (M™«). 4J 

Jancigny (De). s6 

Janet. $6 

Janin. $6 

Jautard. 86 

Jobert. J7 

Joliet. 57 

Jouaust. 57 
Jourdain (Bréchillet) . ( 7 

Jourdain. 10^ 

Jourdan. 57 

Juillcrat (M»*;. 47 

Jung. 84 



Kaempfen. 43 
Kergaradec ( Vicomte 

de). j8 

Kenausie (De). 59 

Knight-Browne. 90 

Koib. )9 

Koltzoff (Princesse). )7 



Labiche. 

Laboulaye. 

Labriche. 

Labrunie. 

Lacoste. 

Lacour. 

Lacroix (Paul). 

Lacroix (Octave). 

La&ge (De;. 

Lafaist. 

Lafayette. 

Lafon. 

Lagarde. 



Pages 

V 
60 
82 
127 
100 
60 
61 
61 
61 

27 
61 

76 
J8 



Lagrange (Marquis de). 61 

La Guéronnière. 62 

Lajarte (De). 62 

Lamarle. 42 

Lamber(M™e). 6j 

Lambquin (M>ne). 6) 

Lamennais. 6} 

Lansfeldt (Comtesse de). 71 

Laprade (De). 6) 

Lariboisière. 6| 

La Rochejaqudein. 6) 

Lartigue. Jj 

Lasalie (De). 64 

Lascaux (Mm« de). 96 

Lassouche. 64 

Latour. 64 

Latour de Saint-Ybars. 64 

Laurençot. 68 

Laurent. 29 

Laurent de l'Aidkhe. 65 

Lauzanne. 6$ 

Lavergne (De). 66 

U ViUegiUe. 66 



dby Google 



Pages. 
67 

î 

67 
89 
III 

67 
101 

67 
67 
i4 
68 



UbUnc (Mtt«). 
Uebœuf. 
Lcclcrc. 

Lecomte (Jules) 
Lecomte. 
Lécuyer (Mm*). 
Lcdru-RoUin. 
Leduc. 

Lefèvre (M««). 
Legrand. 
Lelarge. 
Lemoine (Ad.). 

Lemoine (M<»« Gust). 9; 

Lemoine i Louis). 83 

L^oine (Mine). 26 

L'Épine. 74 

Le Poittevin. 92 

Le Roy de Kéranion. 5 
Le Sot de la Penneterie. 60 

Lespès. 68 

Lesueur (Mm«). 26 

Letellier. 26 

Letulle. 43 

Levêque. 27 

Lévy 79 

Lévy (Léon). 19 

Ligne (Prince de). 70 

Lopez-Robeits 125 

Lorencez Comte de). 71 

Lorsav. 63 

Lourdoueix (M"»" de). 72 

Loustonneau (M"«). 78 

Lovy. 72 

Loyson. $ ( 

Lurine. 72 

Luthereau. 98 





Pages. 


Madelaine. 


III 


Magin. 
Mahalin. 


75 
7J 


Maillard. 


75 


Maille. 


75 


Maillot. 


97 


Mancini (M»»). 


87 


Maquet. 


74 


Marcelltts (Comte de) 


75 


Marchai. 


75 


Marguet. 


4 


Martel (M«e). 


8j 


Martin (Alex.). 
Martin (Désiré). 


a 


12 


Martin-Deschanel. 


54 


Martin (Pierre). 
Martin de Moussy. 


72 


76 


Martin (M»'»), 


95 


Marty. 


76 


Massé. 


76 


Masseras. 


76 


Matharel de Fiennes. 


76 


Mathieu. 


77 


Mathieu f Mm«). 
Maubreuil. 


51 


77 


Maurice- Descombes. 


77 


Meilheurat. 


72 


Meissonnier. 


77 


Melcy (MO'e de). 


51 


Mercey (De). 


78 


Mercier. 


78 


Méric (M«e de). 


78 


Mendès (M«»e). 


121 


Ménétrier. 


70 


Mesnage (M"«K 


54 


Mesnier (M"»). 


118 



dby Google 



- ij6- 





Pages. 


Pages. 


Mearice. 


46 


ObignydeFerrière(iy| 


1? 


Michel (Maïc). 


74 


Orbrgny (D»). 


Milkowski. 


45 






Millaud 


79 






MitcheU. 


5S 


Padoae (Duc de). 


88 


Moineau (Ad.). 


8 


Palitt. 


88 


Monclar (Marquis de; 


. 8i 


Panet-Trenioiiere* 


89 


Mongobert. 


48 


Parieu (De). 


89 


Monmcrqué (M»*). 


lOJ 


Partout. 


P 


Monoais. 


82 


Passard. 


89 


Montalant. 


IH 


Pêne {De^ 


90 


Montalivet. 


82 


Pepoli (Comtesse). 


3 


Montan-Berton. 


14 


Péricaud de Gravillon. 


$0 


Montépin. 


82 


Périn (Christian). 


27 


Montferrier. 


8) 


Pemot. 


90 


Montiron. 


6 


Persigny (Duc de). 


90 


Montrond. 


8) 


Petit-Jean. 


32 


Morachc (M"*). 


n 


Peyronnet (M«« de). 


61 


Morel. 


lOÎ 


Philipe d'Ennery. 


M 


Morhange. 


l 


Pierrard. 


90 


Moray (Duc de;. 


102 


Piestre. 


)o 


Mouner (Ch.). 


118 


Pilloy (mw«). 
Pinel-Dumanoir. 


88 


MuIIer. 


Ul 


88 


Munch (Baron de). 


ja 


Pineu-Duval. 


4 


Mundt (M«e). 


34 


Pingaud (M»e). 
PioUencI Marquise de). 


42 






118 






Pittaud de Forges. 


91 


Navery (M">e de). 


8$ 


Planât. 


7J 


Nezel. 


IM 


Plouvier (U^}, 
Plouvier (Ed.). 


7î 


Niboyer. 


Ai 


91 


Nicolaïe-Claîrville. 


28 


Poirson. 


3) 


NicoUe. 


8J 


Pongerville (De). 


92 


Nicott. 


87 


Ponroy. 


92 


Noë (Amédée de;. 


iS 


Ponsard. 


9» 


Nus. 


87 


Pontécoulant (De). 


92 






Pontmartin(De). 


9a 



Digitized by CjOOQIC 



•37 - 



Pages. 


Pouyct. 
Pradel<De). 


100 


9» 


Prat de Lamartine. 


62 


Prieur. 


9) 


Prilipp. 


107 


Pubcrcau. 


lOÎ 


Quatrefages. 


9) 


Quérard. 


94 


Raban. 


94 


Rabon. 


94 


Rabuteau. 


94 


Radiguet. 


f8 


Raisson« 


95 


Rambuteau. 


9J 


Ratier. 


12 


Ratisbonne. 


116 


Rattazzi ■ M«>«). 


109 


Raucou. 


11 


Ravaisson. 


9J 


Ravignan. 


9J 


Regnault (Élias\ 


40 


Regnault (Jules). 


H 


Régnier. 


96 


Reinsberg (Baronne de) 


115 


Reiset (Baronne de). 


95 


Remy. 


5? 


Retz. 


III 


Révail. 


$8 


R«viUon. 


96 


Rey. 


96 


Reybaud. 


96 


Reybaud (M»»). 


96 



Pages. 


Riancey (De). 


97 


Ribbing(Dc). 


97 


Ricard. 


82 


RTchemont (Baron de). 


97 


Richemont (Vicomte de) 


97 


Ristelhueber. 


97 


Robinson (M""»). 


II? 


Rochefort. 


98 


Rogat. 


jo 


Romieuz. 


S9 


Roques. 


8} 


Rosselly de Lorgnes. 


98 


RothschUd. 


99 


Rousseau. 


56 


Rouvenat 


64 


Rude (Mm«). 


99 


Sabator M"»»). 


99 


S^met (De). 


100 

100 


Sain-Bois-le-Gomte. 


16 


Saint-Aignan iM"«). 


5Î 


Saint-Albin. 


100 


Saint-Georges, 


lOI 


Saint-Hermidad. 


101 


Saint Léon (M>"«). 


24 


Saint Mais (Vicomtesse 




de^ 


î* 


Salin. 


lOJ 


Salles. 


104 


Sandeau. 


IQ6 


Sarcey. 


106 


Sardott. 


106 


Saulcy(De\ 


106 


Saxe (Duchesse de\ 


107 



dby Google 



I j8 •. 



Schedel. 

Schmidt. 

Schneitzhœffer. 

Second. 

Sénarfflont (De). 

Siebecker. 

Simon. 

Simonin (M'ie). 

Simonis-Empis. 

Soler (U^). 

Soulary. 

Soullier. 

Siahr (Moe). 

Stevens. 

Sue 

Suisse (Jules-Simon) 

Szarvady (M"»«). 



Pages. 
Il6 
III 
107 
I0« 

108 
108 
70 
118 

4» 
118 
109 
109 
109 
m 
112 
. fo8 

28 



Thorigny (De). 

Tocqucvillc (De). 

Tongar de Boismikm* 

Torterat de Ris. 

Tonnens (De.. 

Tournachon. 

Tournemine. 

Tousez. 

Traviés de Villers. 

Tioin. 

Trolet M"*}. 

Trottillon. 

Tniinet. 



Uchard (Mm*). 
Ulbach. 



Pages. 

ilj 

116 

16 

29 
88 

84 
116 

16 

126 

9 

nj 

60 

86 



18 
117 



TaiUiade. 112 

Taillandier. 102 
Taihouet (Marquis de). 1 1 ) 

Tarbé. ii) 

Tardieu. loi 

Tassy. 1 1 ) 

Tayior (Baron). 114 

Teissiet. 107 

Ternauz. 84 

Texier. 114 

Thibaudeau. 1 1 5 

Thiboust. 62 

Thiry. 2 

Thomas. 61 

Thomas Paul). 7a 

Thomas (M"»»;. 1 19 

Thoré. 19 



Vachette. 1 17 

Valladon (M»«}. 1 1 $ 

Vallès. 118 

Van Nieuwenhuysen. 1 1 8 

Vansteenkiste. jy 

Varcollicr (M»«). 117 

Varennes Marquis de). 119 

Vaucorbeil. 41 

Vaulabelle (Ach. de\ 119 

VjHiIabeile Mathieu de) 29 

Vauthrin Saint- Urbain. 40 

Vtrmorel. 1^2 

Vemeuil. 119 

Veuillot. 1 19 

Vidal. 24 

vidai (Auguste). 110 

Vieu. 52 



dby Google 



— ')9 — 





Pages. 


Pages. 


Vigier (Baronne). 


JO 


Waillv (De). 121 


Viffuier. 
Villars. 


120 


Watnpon. 42 
Watteville (Baron de) m 


Villemain. 


130 


Wekerlin. 122 


Villemessant 


120 


Weymer (M"«). 4? 


Villeneuve. 


121 




Vitet. 


121 




Vitu. 


121 


Yriarte. i2t 




dby Google 



Achai iPimprimer 
PAR D. JOUAUST 

Pour Georges d'HeiUy 

Ll V OCTOBRE M DCCC LZVII. 



^^ . Digitizedby GoOQIc 



dby Google 



dby Google